REPLAY - Municipales 2020 : ce qu'il faut retenir du débat au Havre

Suivez le débat entre les candidats à la télévision, sur notre site et nos réseaux sociaux France 3 Normandie. / © France Télévisions
Suivez le débat entre les candidats à la télévision, sur notre site et nos réseaux sociaux France 3 Normandie. / © France Télévisions

France 3 Normandie vous fait vivre la campagne des municipales 2020. Mercredi 26 février à 21h05, était diffusé en direct le débat sur les enjeux au Havre, en présence des candidats : Edouard Philippe, Jean-Paul Lecoq, Alexis Deck et Frédéric Groussard. Voici ce qu'il faut retenir.

Par Amandine Pointel

Avec la candidature surprise du Premier ministre Edouard Philippe en tête de liste, Le Havre se retrouve sous le feu des projecteurs. En plein mouvement social contre la réforme des retraites, ces municipales 2020 risquent d'être mouvementées dans la ville la plus peuplée de Normandie.
 

Suivez le débat des candidats

Découvrez les bilans, les projets, les échanges, les arguments et les programmes des candidats avec des personnalités engagées en tête de liste.

Les candidats présents au débat :

  • Edouard Philippe, " Le Havre ! "
  • Jean-Paul Lecoq, " Pour un Havre de citoyen(ne)s ", PCF-Générations-La France Insoumise
  • Alexis Deck, " Le Havre écologie, demain commence aujourd'hui ", EELV-PS
  • Frédéric Groussard, Rassemblement National

Revoir notre débat sur les municipales au Havre.


Sur la candidature du Premier ministre

"Ce côté intérimaire me gène. Quand on est élu localement, on reste localement. Il se met au chaud pour rentrer à Matignon.", balance le candidat RN Frédéric Groussard sur la candidature d'Edouard Philippe qui souhaite préserver son statut de Premier ministre en cas d'élection. "C'est tricher vis à vis du corps électoral.", dit Jean-Paul Lecoq

Edouard Philippe se défend : "C'est une campagne différente de 2014 car je suis Premier ministre. Mais quand je suis ici, j'explique ma vision du Havre."

Relancer l'attractivité du Havre

"Il faut développer le tourisme. Le Havre doit être une station balnéaire", affirme Frédéric Groussard, candidat RN. "Il faut développer la sécurité pour que le commerce se développe". De son côté, Edouard Philippe promet un Paris-Le Havre en train en 1h40 (contre plus de 2 heures actuellement)
Guillaume Milert, tête de liste "Vivons le Havre", souhaite "désenclaver le Havre géographiquement" et "ouvrir l'aéroport pour relier l'Afrique et l'Europe".

Sur la gratuité des transports

Une mesure fait beaucoup parler durant cette campagne : la gratuité des transports en commun. Une mesure principalement défendue par Jean-Paul Lecoq et estimée à 18 millions d’euros selon une évaluation faite par la Mairie.

Ce n'est "pas une bonne idée" selon Edouard Philippe. "Si les usagers ne participent plus au financement, il va falloir trouver de l'argent et ça va devoir se traduire par une hausse des impôts." Le Premier ministre est cependant pour la gratuité en cas de pic de pollution, tout comme le candidat écologiste Alexis Deck, qui ne souhaite pas non plus "une gratuité totale pour continuer à investir sur des nouvelles lignes".

Vers une ville plus verte ?

L'écologie se trouve également au centre de cette campagne municipale et les enjeux sont de taille dans la ville industrielle. Alexis Deck multiplier les jardins partagés, ainsi qu'instaurer le bio dans les cantines. "Il y a beaucoup de nature au Havre, même si ce n'est pas l'image qu'on les gens de la ville. Le Havre se tourne progressivement vers le vert", indique Edouard Philippe.

Quant à la décharge de Dollemard, où 400.000 mètres cube de déchets sont amassés en bord de falaise depuis 20 ans : "Notre génération doit nettoyer", affirme Jean-Paul Lecoq.
 

Retrouvez tous nos articles sur les municipales 2020 en Normandie avec notre carte interactive


Agrandissez notre carte en cliquant sur le menu en haut à gauche de la carte et retrouvez nos articles en un clic sur les communes de votre choix !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus