En Normandie, la circulation du virus augmente dans le Calvados et la Manche

Le nombre d'hospitalisations et le taux d'incidence progressent en Normandie mais les contaminations ralentissent en Seine-Maritime et dans l'Eure déjà confinées depuis le 20 Mars. 6% des normands ont reçu 2 doses de vaccin. 

© J. Philippon/ MaxPPP

En Normandie, le pic de la 3e vague du Covid n'est pas atteint mais l'agence régionale de santé constatait ce 9 avril l'efficacité des mesures de confinement pour freiner les contaminations. La comparaison est simple dans la région, puisqu'une partie a été confinée il y a 3 semaine, l'autre pas. 

►Taux incidence : 352 cas pour 100 000 habitants  (345 il y a une semaine,  hausse :  +2,1%). Ce taux augmente "plus faiblement" explique le directeur de l'ARS de Normandie.  

Le taux de positivité des tests commence à baisser 6,7% (contre 7,8% il y a une semaine). Les opérations de dépistage rapides et gratuits continuent. 

►De plus en plus d'entrées à l'hôpital pour des patients atteints par le virus

Hôpitaux sous tension, "fatigue extrême" des agents admet le directeur général de l'ARS de Normandie Thomas Deroche, les admissions pour des formes graves du coronavirus augmentent. 

Au 7 avril, dans les hôpitaux normands

En Seine-Maritime, les patients malades du Covid occupent 123% des capacités de réanimation. 

►Déprogrammation des opérations non urgentes étendues

Cette consigne de l'ARS est désormais faite aux hôpitaux  du Calvados et de la Manche.  30% des interventions reportées à l'hôpital de Caen et dans la Manche : 50%

Dans les hôpitaux de Rouen, Evreux et Vernon  : 50%

Les hopitaux peuvent compter sur une réserve de 373 soignants qui acceptent de venir en renfort.  Ils sont plus nombreux à avoir déposé leur candidature pour vacciner ( 669). 

► Des rendez-vous de vaccination plus nombreux

"Il reste des rendez-vous libres la semaine prochaine pour les normands "dans la cible" indique le directeur de l'ARS de Normandie. La date d'ouverture des rendez-vous pour les normands dès 60 ans est encore inconnue. 

Le nombre de vaccinations augmente :

Au 9 avril, 534.597 normands ont reçu leur première dose ( dont 66% des plus des personnes de plus de 75 ans, 46% de la classe d'âge 70-74 ans))

Les appels directs par des agents de l'assurance maladie aux personnes de plus de 75 ans pour leur proposer un rendez-vous font partie des priorités. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société