Grâce à un imagier géant, profitez de la ville du Havre vue par ses enfants !

Est-il possible de retranscrire le cœur d'une ville à travers des images ? Depuis un an, deux illustrateurs collectent au Havre des dessins d’enfants et de professionnels, mais aussi des archives. Leur but : réaliser un imagier de la ville du Havre en 37 mots et grâce à des centaines de mômes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

La ville du Havre, représentée par des enfants. C'est le nouveau projet porté par le collectif Graffitigre. Ils font profiter la ville maritime de leur savoir-faire : la réalisation d'imagiers à partir de dessins d'enfants. Et cette fois, les techniques utilisées sont un peu différentes. 

Cette fois, on va mélanger des dessins d'enfants qui ont été réalisés lors d'ateliers qui ont eu lieu ces derniers mois avec des dessins de quinze illustrateurs professionnels. Le tout combiné avec des photos du patrimoine du Havre.

Augustin Manaranche, membre du duo Graffitigre

Un sacré pêle-mêle qui prend place dans la médiathèque Oscar Niemeyer du Havre.

3000 dessins et beaucoup de temps

Et pour en en arriver là, il a fallu du temps et beaucoup de petites mains. L'imagier est le fruit d'un travail d'une année et de l'assemblage de 3000 dessins d'enfants. 

Pour nous, ces dessins possèdent une réelle force graphique. C'est la spontanéité et la justesse des enfants qui font la différence. Les adultes ont tendance à se mettre des barrières. Les enfants eux, vont plus loin, c'est juste épatant.

Alisée Bayssa, membre du duo Graffitigre

Le sourire aux lèvres, une lueur dans les yeux, Alisée Bayssa ajoute. "Il est primordial pour nous de montrer que les enfants ont aussi des choses à apprendre aux adultes.

Les dessins ont été collectés lors d'ateliers. Des mots-clés évoquant le Havre sont donnés aux bambins.

L'inspiration fait le reste. A l'origine de ce projet, le réseau de bibliothèques de la ville. 

En tout, nous avons soumis 37 mots. L'idée était de plonger les petits participants dans leur propre environnement. Ce sont des mots qui paraissent évidents comme les galets... mais nous avons aussi les glaces ou encore les cheminées de la centrale thermique. Pas forcément le plus simple mais on s'est fait plaisir aussi.

Nathalie Beaufort-Lamy, coordinatrice de médiation et de programmation

Si vous souhaitez découvrir ce grand imagier, vous pouvez vous rendre à la médiathèque Oscar Niemeyer ou sur le site internet du projet.