Le Havre : un accord trouvé à l'hôpital psychiatrique Pierre-Janet 

Les « perchés » sont redescendus du toit de l’hôpital psychiatrique Pierre-Janet du Havre mercredi 11 juillet. Les  grévistes ont signé dans l’après-midi un protocole de sortie de crise avec la direction.
 

Par Julie Howlett

Après 16 jours d'occupation des toits de l'hôpital psychiatrique, les  7 grévistes « perchés » sont redescendus ce mercredi 11 juillet. Ils avaient le sourire, satisfaits du combat mené et de son aboutissement.

Une victoire obtenue après 26 jours de grève. Ce mercredi après-midi, un protocole d'accord de sortie de crise a été voté à l'unanimité en assemblée générale et signé avec la direction du Groupe Hospitalier du Havre.
 

34.3 créations de postes et un investissement de 15 millions d'euros


Le protocole prévoit la création de 34,3 postes équivalent temps plein au total. Il inclut l’ouverture, pour 4 mois, d’une unité de 22 lits sur le site de l'hôpital Jacques Monod pour décharger le site de Pierre-Janet, et un investissement de 15 millions d'euros durant les cinq prochaines années, destiné à la réhabilitation de trois pavillons d'hospitalisation.

 
Communiqué de presse du Groupe Hospitalier du Havre du mercredi 11 juillet 2018 :
 


Mais pour le personnel de l'hôpital Pierre-Janet le combat n’est pas complètement terminé. Ce week-end, il apportera son soutien aux grévistes de l'hôpital psychiatrique d'Amiens. 



Le reportage de Bénédicte Drouet et Marie Benoist :
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un dispositif policier renforcé dimanche prochain à Rouen

Les + Lus