• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre: arnaque à la “yes card” pour faire le plein de carburant

Avenue du Général Ferrié-Le Havre / © Google Street View / Septembre 2018
Avenue du Général Ferrié-Le Havre / © Google Street View / Septembre 2018

Après des appels sur les réseaux sociaux, des automobilistes ont tenté en pleine nuit de faire leur plein de carburant grâce à une "yes card" dans une station service automatique. Un individu a été interpellé.  

Par Catherine Lecompte

Les policiers de la BAC du Havre ont été prévenus grâce à une surveillance des réseaux sociaux sur le net. Un appel y avait été lancé aux automobilistes qui souhaitaient faire leur plein de carburant pour un tarif défiant toute concurrence.
De fait, arrivés sur les lieux vers minuit ce 18 septembre, les policiers ont vite repéré les transactions en cours. 

Dans cette station essence "Esso" entièrement automatisée située dans le quartier de Caucriauville, avenue du Général Ferrié, un individu équipé d'une "yes card" proposait aux automobilistes de se servir contre une somme forfaitaire de 30 euros. Près de 10 véhicules étaient déjà stationnés, en file d'attente, et 3 d'entre eux étaient en train de remplir leurs réservoirs. 

Une "YesCard" est une carte bancaire illicite donnant une autorisation de transfert (« oui » à la demande) quel que soit le code secret tapé par son titulaire
 
Au vu de la situation, les policiers sont donc intervenus en flagrant délit, mais ont éprouvé quelques difficultés pour interpeller l'individu suspecté d'être à l'origine de cette arnaque.
Après s'être violemment débattu, ce dernier n'a pu être maîtrisé qu'à l'aide d'un pistolet à impulsion électrique en mode contact. 

Né en 1996 au Havre, où il réside toujours, il a été mis en garde à vue. Les automobilistes eux, ont pu repartir sans être inquiétés.   
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview d'un agriculteur converti au bio grâce à Danone

Les + Lus