• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre : Le Guen au HAC “sans grande promesse”

© David Frotté
© David Frotté

Paul Le Guen a été présenté officiellement aujourd'hui par le Havre AC. Le nouvel entraîneur des footballeurs ciel et marine répond à toutes les questions : motivation, ambitions, recrutement... 

Par David Frotté

10 jours après l'annonce, Paul Le Guen est apparu devant la presse havraise. Souriant et calme. 
Forcément il a gardé quelques secrets pour lui, s'est bien gardé de toute euphorie, mais a affirmé sa confiance dans ce projet HAC.

"C'est un beau club, avec un potentiel evident, avec un beau stade qu'il conviendra de remplir, un beau centre d'entrainement. Maintenant il faut continuer à améliorer l'équipe."

Le recrutement justement. Il semble clairement être au centre de l'affaire. Nommé entraîneur et manager sportif, Paul Le Guen devrait avoir les pleins pouvoirs sportifs, comme l'espérait l'ancien président du HAC, Jean Pierre Louvel. Alors non, il n'a pas un chéquier en blanc de son président Vincent Volpé, mais il a commencé sa prospection, et identifié des manques dans l'effectif.

"J'ai appelé des joueurs... Les joueurs sont courtois et polis... J'ai demandé à gardé Denys Bain, je lui ai parlé. On verra. "

Tout le monde au Havre espère bien que son nom et sa grande expérience aideront à recruter plus facilement, et même à monter rapidement en Ligue 1. Mais le nouveau venu a bien fait attention d'éviter toute belle promesse... Si ce n'est celle d'être entièrement impliqué et investi dans sa nouvelle mission. "Les gens savent qu'un nom et un parcours ne suffisent pas."

"C'est par les résultats et les performances que les gens reviendront au stade. Il y aura peut-être un effet de curiosité sur les deux premiers matchs, mais il faudra rapidement des résultats. Et pour ça il faut un bel effectif."

D'ailleurs son président a rapidement enchainé: "L'objectif est le même depuis 4 ans, monter en Ligue 1. Le championnat est la priorité. La coupe sert aussi à utiliser les jeunes." 

Aucun chiffre lors de cette conférence de presse. Mais il y a aujourd'hui trop de joueurs sous contrat, plus de 30... L'objectif est donc de dégraisser. Et après on pourra parler de jeu. Peut-être.

"J'ai envie qu'on joue bien au foot, mais je me méfie des grandes déclarations. Je ne ferai donc aucune grande promesse."

Paul Le Guen arrive avec un adjoint, Yves Colleu, un entraîneur des gardiens et un préparateur physique. Quid alors de Christophe Revault, qui était jusqu'alors directeur sportif ? Personne ne sait.

"Il a été un de mes coéquipiers, un de mes joueurs (au PSG). Christophe Revault incarne le club. Il n'aura pas de place dans le staff technique, mais je sais ce qu'il peut apporter et je conseille au président de lui trouver une place."

Ce qui s'appelle refiler la patate chaude !

La reprise du HAC est prévu le 20 juin dans son tout nouveau centre d'entraînement, près du stade Océane.

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus