Le Havre : le maire dit non au projet de structure pénitentiaire à Mont-Gaillard

Jean-Baptiste Gastinne a annoncé lors d'une conférence de presse que la ville n'avait pas de terrain à céder au ministère de la Justice pour construire une structure d'accompagnement à la sortie (SAS) de détenus.

Les habitants du quartier de Mont-Gaillard ont affiché leur opposition au projet
Les habitants du quartier de Mont-Gaillard ont affiché leur opposition au projet © France 3 Normandie

"C'est une victoire pour le quartier", dit soulagée une habitante du quartier de Mont-Gaillard au Havre. Un collectif contre le projet de structure pénitentiaire avait été crée. Il manifestait chaque samedi.

Le SAS (structure d'accompagnement vers la sortie) devait être construit sur le terrain d'un ancien centre équestre. Il aurait accueilli en 2022 quatre-vint-dix détenus en fin de peine. "des condamnés à des peines de moins d’un an ou des condamnés à des longues peines qui finissent leur temps de détention", précisait le ministère de la Justice.

La vie au quartier de Mont-Gaillard s'est améliorée. Les problèmes de délinquance et de criminalité ont longtemps pesé. Les habitants s'y sentent mieux. L'annonce début avril de la construction d'une "prison annexe" avait consterné.

"Il y a des risques de nuisances sonores des transferts de détenus, de trafics. Sur la commune du Havre, le projet est clos. Il n'y a pas de terrain"
Le maire du Havre dit non au projet de structure pénitentiaire
Reportage d'Eric Proença-Pina et Emmanuelle Darcel
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs justice société