Le Havre : la plus grande foreuse du monde pour les fondations de la future usine d'éoliennes

Le chantier de l'usine Siemens-Gamesa progresse Porte Océane. Pour ancrer les pieux des fondations, une foreuse d'exception est à l'oeuvre sur le quai Johannes Couvert. Il faut forer profondément au-delà des couches successives de remblais. L'usine de pales et nacelles doit ouvrir en 2022.

Cette foreuse peut aller jusqu'à 45 mètres de profondeur. Il y en a 2 disponibles dans le monde.
Cette foreuse peut aller jusqu'à 45 mètres de profondeur. Il y en a 2 disponibles dans le monde. © O. Journiat/ France Télévisions

Dans la ligne d'horizon du Havre, un nouvel élément-provisoire- s'élance vers le ciel. C'est une foreuse rouge. Elle a la particularité de pouvoir "carotter" jusqu'à 45 mètres de profondeur. Il faut la réserver longtemps à l'avance....il y en a deux au monde.

Pour installer l'usine d'éoliennes en mer, il faut assurer des fondations fixées au delà des remblais accumulés au fil des années. Le béton peut ensuite coulé, des cages d'armatures enserrerent les pieux.
 
Le chantier de la future usine de fabrication d'éoliennes en mer
Le chantier de la future usine de fabrication d'éoliennes en mer © O. Journiat/ France Télévisions

En novembre, les havrais verront arriver les éléments de la charpente métallique. 500 ouvriers, techniciens et ingénieurs sont attendus pour la construction de l'usine Siemens-Gamesa. Elle s'étendra sur 36 hectares. Plus de 700 personnes y travailleront. (offres d'emploi)

Elle produira des pales d'éoliennes (en fibre de verre, résine époxy renforcée de bois de balsa) et assemblera les nacelles. (transformateur, armoire électrique, stator, rotor) pour les parcs en mer de Dieppe-Le Tréport, Fécamp, Courseulles sur mer, Saint Brieuc et Yeu-Noirmoutier .

Ces éléments sont très lourds, les  calculs des fondations de l'usine en tiennent compte. Des travaux de consolidation du quai Johannès Couvert avaient été réalisés. 


"Aujourd'hui les éoliennes représente plusieurs centaines de tonnes. On doit reprendre les charges au niveau du bâtiment. Nous avons des équipements appropriés pour pouvoir les manœuvrer avec toute la sécurité que cela suppose pour les entreposer jusqu'à les charger pour être installés en mer"
Salim Boulegheb, directeur du projet de construction Siemens Gamesa
 
Le Havre : la foreuse géante en action pour la future usine d'éoliennes en mer
 
Visuel de la future usine d'éoliennes en mer du Havre
Visuel de la future usine d'éoliennes en mer du Havre © image de synthèse Siemens-Gamesa

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éolien énergie environnement