Jean-Baptiste Gastinne, nouveau maire du Havre, sera candidat aux municipales de 2020

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Après la démission de Luc Lemonnier, et deux jours après son élection, il était (en direct) l'invité du JT 19/20 de France 3 Normandie
 

C'est après deux semaines particulièrement mouvementées, où révélations, scandales, démission, décès et élection ont bouleversé la vie municipale et politique havraise, que Jean-Baptiste Gastinne s'est exprimé sur l'antenne de France 3 Normandie.  

Un contexte tendu

Répondant, en direct, aux questions du journaliste Jean-Baptiste Pattier, le nouveau maire du Havre est revenu sur l'affaire des photos à caractère sexuel envoyées par Luc Lemonnier.

Rien ne laissait penser, en 2014, quand certains colistiers, comme moi, reçoivent une photographie dans notre boîte aux lettres, rien ne laisse penser, alors que ça peut être autre chose qu'une affaire strictement privée. Et, jusqu'à ces dernières semaines, nous n'avons pas de raison de penser qu'il pouvait s'agir d'autre chose que ça.


Après la venue au Havre d'Edouard Philippe, la démission de Luc Lemonnier, puis l'annonce, vendredi dernier, de la mort du directeur de cabinet du maire avait lieu l'élection du nouveau maire dans une "ambiance électrique et tendue".

C'est un contexte un peu particulier, mais la démission de Luc Lemonnier et mon élection samedi matin en conseil municipal extraordinaire nous permettent, et vont permettre aux Havrais c'est ce qu'ils souhaitent, de tourner la page et d'ouvrir une nouvelle page et de faire cette dernière année de la mandature, jusqu'en 2020, jusqu'aux prochaines élections municipales, et d'avoir une année active, utile aux Havrais parce qu'on a beaucoup de projets en cours et beaucoup d'événements à préparer pour l'année qui vient.

Interview de Jean-Baptiste Gastinne, nouveau maire du Havre
 VIDEO : extrait du JT 19/20 du mardi 2 avril 2019 présenté par Jean-Baptiste Pattier


Cumul de fonctions ?

Si monsieur Gastinne annonce arrêter d'exercer son métier d'enseignant (il est professeur d'histoire) il précise qu'il restera, en plus d'être maire, vice-président de la région de Normandie en charge des transports. Par ailleurs, il brigue aussi la présidence de la communauté urbaine du Havre. C'est pas un peu trop à la fois ? Non répond-il :

Il faut être bien organisé.  J'étais aussi professeur jusqu'à il y a une semaine. J'ai décidé d'arrêter d'exercer cette fonction à laquelle je tiens beaucoup pourtant et donc je vais libérer du temps grâce à ça. Et puis j'ai la chance de pouvoir m'appuyer, aussi bien à la Région qu'à la Ville du Havre et à la Communauté urbaine sur des administrations très efficaces. (…)
En tout cas pour l'année qui vient je vais continuer à exercer ces fonctions, en particulier celle de vice-président de la Région parce que je suis en charge des transports et que les sujets transports sont stratégiques pour la région de Normandie,  mais ils sont stratégiques aussi pour Le Havre !

 

Candidat en 2020 sauf si…

La réponse est brève et claire :

Oui, bien sûr !
Je serai candidat en 2020, sauf si Edouard Philippe souhaitait revenir au Havre, auquel cas je serai son premier soutien.