• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Jules Kintz 1914-1918 : les photographies d’un poilu exposées au Havre

© Alain Blondel
© Alain Blondel

Un siècle après, Alain Blondel, photographe havrais expose les clichés photographiques pris pendant la première guerre mondiale par Jules Kintz, son arrière grand-père. Un témoignage rare. 

Par DM Claude

C'est un moment d'émotion que vit actuellement Alain Blondel, photographe havrais.
100 ans après, il expose les clichés pris par Jules Kintz, son arrière grand père pendant la grande guerre.  
Mobilisé pendant les 4 années du conflit ce soldat a photographié secrètement des scènes de guerre. A l'époque : pas question de montrer des cadavres français. Il fallait donc se cacher, pour éviter la censure et les sanctions. 

C'est quelqu'un qui a cru bon de mettre dans son carnet des tirages absolument interdits à l'époque."


Toutes ces photos ont été rassemblées dans un carnet, un véritable trésor de famille transmis à Alain par sa grand-mère, il y a une trentaine d'années.  
A la demande des membres de l'association Deux Tiers, Alain Blondel  a accepté de reproduire ces vieux clichés et de les exposer. 
L'occasion donc de découvrir des documents rares. Comme ceux montrant les victimes de l'explosion dans le tunnel de Tavannes, à Verdun, le 4 septembre 1916. 600 morts mais aucune photo officielle. Jules Kintz a photographié les victimes. 

Une exposition à découvrir jusqu'au 8 décembre à la galerie Créapolis
79 Avenue René Coty au Havre
02 35 22 87 50

Entrée libre. De mardi à vendredi : 9 h 30 - 12 h & 14 h - 19 h et le samedi : 9 h 30 - 12 h & 14 h - 18 h 30. 

 



VIDEO : le reportage d'Hervé Guiraudoux et Danilo Commodi (montage : Rozenn Méheust), avec les interviews de : 
  • Alain Blondel, photographe et arrière petit-fils de Jules Kintz 
  • Claire Bowen, universitaire, spécialiste de l'iconographie de la 1ère guerre mondiale.

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus