Le Havre : bulle sanitaire pour les passagers des bateaux de croisière

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

Au Havre (Seine-Maritime), des mesures spéciales sont mises en place pour l'organisation des excursions des croisiéristes en escale

L'hiver est une saison appréciée par les passagers de bateaux de croisière pour visiter l'Europe du Nord. Après un ralentissement au début de la pandémie du COVID et un arrêt pendant les épisodes de confinement, l'activité a repris.

Au Havre, le début de l'année 2022 est marqué par une hausse du nombre d'escales puisque 34 escales sont prévues pour la saison d'hiver 2021- 2022, contre seulement 12 escales lors de l'hiver précédant la crise sanitaire.  
Mais il est encore trop tôt pour croiser des croisiéristes dans les rues, les musées et les commerces du Havre, puisqu'ils n'ont pas le droit de descendre de leur bateau sauf pour des excursions organisées selon un protocole sanitaire bien précis.  

Un peu comme s'ils étaient "mis sous une bulle", les passagers des bateaux de croisières en escale au Havre sont pris en charge dans des autocars, après un contrôle de leur carte de bord. Comme a pu le constater notre journaliste lors d'une excursion à Honfleur (Calvados), tout est fait pour que ces touristes aient le moins de contacts possibles avec les habitants. A la demande de l'armateur du bateau, les visites guidées, comme dans le Vieux-Honfleur, se font en restant groupé, sans s'éparpiller et sans temps libre.  

Et comme le confie une touriste allemande, c'est mieux que rien :
"Vous savez, avec toute cette situation, c'est assez difficile. Donc, finalement on a de la chance de pouvoir visiter la région. Pas beaucoup, mais un peu."

Si les croisiéristes en escale ne peuvent aller où ils veulent, notamment pour faire des emplettes dans les magasins, dans le programme des excursions une séance d'achat de souvenirs est organisée dans une boutique spécialement privatisée pour leur venue, où ils peuvent même goûter quelques produits normands.  

Pour l'office de tourisme du Havre cette contrainte de la "bulle sanitaire" est un moindre mal. Clément Parmentier, responsable croisière Le Havre-Étretat-Tourisme explique que "si ces touristes étrangers ne peuvent pas  visiter librement Le Havre à pied, ils peuvent en revanche visiter la région avec les excursions organisées. Et c'est donc un moyen de leur donner envie de revenir au Havre, notamment pour les croisiéristes venant de pays voisins comme l'Allemagne."    

durée de la vidéo: 01 min 49
VIDEO - Le Havre : bulle sanitaire pour les excursions des passagers des bateaux de croisière ©France Télévisions

Ces escales hivernales de bateaux de croisière au Havre permettent à l'économie du tourisme de l'estuaire de la Seine de se maintenir à flot.