Le Havre : pourquoi vous risquez d'entendre des bruits de pistolet

Publié le
Écrit par Théo Thomas .

Face aux étourneaux, la Ville du Havre (Seine-Maritime) lance une grande campagne d'effarouchement sonore cette semaine.

Si vous entendez des bruits de coups de feu au Havre, ne paniquez pas ! En cause : la Ville du Havre effectue une opération pour effaroucher les nombreux étourneaux présents en ville, à partir de ce mardi 22 novembre.

Une situation causée "probablement en raison de la météo particulièrement favorable", selon la mairie. 

Les étourneaux sont des oiseaux qui se déplacent en grand groupe de façon coordonnée. Ils peuvent s'installer aussi bien en ville qu'en milieu rural.

Plusieurs quartiers concernés

Cette grande campagne devrait s'étendre jusqu'au jeudi 24 novembre, voire le vendredi 25 novembre si cela est nécessaire. Les habitants se plaignaient des bruits et des fientes causés par les animaux.

Grâce à ces signalements, un recensement des étourneaux a pu être effectué. Plusieurs secteurs de la ville sont concernés

  • Parking Honegger
  • Rue Faidherbe
  • Place Albert René
  • Ancienne école Jean Macé
  • Place du Vieux Marché
  • Rue Richelieu 

Chaque jour, deux interventions auront lieu : le matin à 7 heures pour les réveiller et le soir à 17 heures avec plusieurs passages pour éviter que les étourneaux reviennent s'installer.

Utiliser le bruit pour les faire fuir

Pour chasser les étourneaux de leurs nids, les agents d'intervention vont leur provoquer du stress grâce à une méthode sonore. Un "pistolet d'alarme et des enceintes reproduisant des cris du geai" seront utilisés. 

Petit à petit, les oiseaux ne vont plus revenir dans les arbres où ils logeaient. 

La Ville indique que "la Police municipale et la Police nationale seront prévenues pour anticiper les inquiétudes possibles des habitants en raison des détonations".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité