Marne : à Fère-Champenoise, un fauconnier pour se débarrasser des étourneaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Matti Faye avec Clément Barbet

La commune de Fère-Champenoise, dans la Marne, en avait assez de subir les conséquences de la présence de milliers d'étourneaux. Elle a fait appel à un fauconnier pour éloigner les volatiles.

Une buse et un faucon pour permettre aux habitants de retrouver leur tranquillité. Le maire de Fère-Champenoise, à mi-chemin entre Reims et Troyes, a décidé d'agir. Il y a quelques semaines, Gérard Gorisse, élu sans étiquette, a démarché Jean-Jacques Thomas, fauconnier, pour intervenir près du bois que des milliers d'étourneaux ont choisi comme dortoir.

"Le phénomène était récurrent déjà l'année dernière. On avait essayé de trouver des solutions avec des bruits d'oiseaux par haut-parleur. Ça ne fonctionnait pas, explique le maire. On a ensuite acheté des pétards, ce n'était pas mieux."

Résultat concluant

Le fauconnier a utilisé à la fois une buse et un faucon pour effrayer les oiseaux. La buse "est un oiseau qui est en action de poursuite sur les étourneaux et qui à force de les harceler par son vol, dérange les indésirables qui tôt ou tard quittent le secteur", précise Jean-Jacques Thomas.

Le faucon permet de travailler sur la périphérie du site. "Il monte très haut dans le ciel et surveille un grand territoire. Il couvre des grandes surfaces et éloigne les étourneaux", ajoute le professionnel installé à Belval-sous-Châtillon, toujours dans la Marne.

L'intervention du fauconnier a coûté 4 000 euros à la commune. Mais l'investissement en vaut le coût, à en croire l'élu. "Le résultat est très concluant. Au bout de vingt soirées avec le fauconnier, on a vu les nuages d'étourneaux se disperser."

Il reste désormais à savoir si le travail du fauconnier va permettre un résultat durable. Il faudra pour cela encore patienter un peu.