Une lumière suspecte dans la nuit près du Havre

Les habitants de l’estuaire finissent par s’y habituer. Mercredi soir, un léger incident chez Exxon Mobil à Port-Jérôme-sur-Seine a provoqué un halo de lumière orange, persistant pendant plusieurs heures. La direction de l’usine présente ses excuses et dissipe toute inquiétude.

© France 3 Baie de Seine


Il ne s’agissait pas d’un feu d’artifice ou de l’arrivée d’extraterrestres en pointe de Caux. Mais bel et bien d’un nouveau problème de réglage à la plate-forme pétrochimique de Notre-Dame-de-Gravenchon – Port-Jérôme-sur-Seine.

Hier soir (mercredi 9 décembre), vers 21 heures, un dérèglement temporaire de l'unité de vapocraquage a en effet provoqué un épisode de torchère lumineuse. Il a duré environ trois heures et était visible plusieurs kilomètres à la ronde dans la zone industrialo-portuaire havraise, et même au-delà.

Dans un communiqué diffusé dans la soirée sur Allo Industrie, la direction du site industriel s’est voulue rassurante. Il n’y a aucun danger mais juste une gêne lumineuse dont elle s’excuse.
 

«   La Direction de la Chimie s'excuse auprès des riverains pour la gêne occasionnée »

Communiqué Esso-ExxonMobil

 

Beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux


Hier soir, les riverains de l’usine et habitants des alentours, bien qu’habitués à ce phénomène, étaient plein de questionnements sur les réseaux sociaux. Certains ont perçu la lumière orangée à plus de 50 kilomètres.
 

 


Ce jeudi matin (10 décembre), une autre unité de fabrication est en cours de redémarrage planifié. Cela générera par intermittence d'autres épisodes. Les équipes en poste mettent tout en œuvre pour en limiter la durée.
La manœuvre se tenant cette fois en journée, on peut imaginer que la pollution visuelle sera moindre.
 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine industrie faits divers