Les "Nuits électriques" thème de l'exposition post-confinement du MuMa du Havre

Cette exposition, retardée par la crise du Coronavirus, est l'un des temps forts du festival Normandie Impressionniste 2020. Elle propose une immersion dans la pénombre du 19ème siècle, quand les premières lampes électriques des maisons et de l'éclairage public ont changé la perception de la nuit.

L'une des œuvres exposées au MUMA du Havre pour "Lumières électriques" : "Nocturne" d'Eugène JANSSON (1862-1915). 1900, huile sur toile, 136 x 151 cm. Gothenburg, Museum of Art, Suède
L'une des œuvres exposées au MUMA du Havre pour "Lumières électriques" : "Nocturne" d'Eugène JANSSON (1862-1915). 1900, huile sur toile, 136 x 151 cm. Gothenburg, Museum of Art, Suède © France Télévisions
Après les nuages, les lumières nordiques, et le retour d' "Impressions soleil levant", Annette Haudiquet va encore nous étonner, nous surprendre, nous émerveiller…

Elle est la conservatrice éclairée et passionnée du musée d'art moderne du Havre, le musée André Malraux, le MuMa. Pour l'édition 2020 du festival Normandie Impressionniste, elle a choisi, comme toujours, un thème singulier : celui de la nuit.Mais pas n'importe quelle nuit : la nuit moderne. Celle des couleurs et des reflets provenant de l'invention de l'électricité, avec la lumière diffusée par les premières ampoules et les premiers néons. Une lumière artificielle qui a séduit, mais aussi effrayé, nombre d'artistes.

Ces éclairages électriques, qui n'ont pas les mêmes températures de couleur, donnent lieu à des expériences visuelles absolument passionnantes pour des artistes qui mettent au cœur de leurs préoccupations la problématique de la lumière.
Y compris la nostalgie de la nuit d'avant, d'une nuit noire, d'une nuit qui permettait de voir les étoiles…"

Annette Haudiquet, conservatrice en chef du MuMa

VIDEO : "Nuits électriques" l'expo post-confinement du MUMA du Havre. Reportage de Mehdi Weber et Isabelle Ganne (montage : Estelle Roux).

Réservation obligatoire

Plus de 160 œuvres représentant cette nuit moderne, électrique, sont visibles, mais uniquement sur réservation, au MuMa jusqu'au 1er novembre .
 Infos pratiques sur le site muma-lehavre.fr

►Retrouvez ici et en un clic tous nos articles sur le festival Normandie Impressionniste

Accès gratuit le 14 juillet

Le 14 juillet 2020, le MuMa du Havre ouvrira gratuitement ses portes grâce à une opération de mécénat culturel ayant pour ambition "de participer à rendre l’art accessible à tous". 
L'assureur mutualiste normand Matmut, via son programme "Matmut pour les arts" accompagne  en effet depuis 6 ans les actions de médiation culturelle du Musée d’art Moderne André Malraux – MuMa du Havre, pour faciliter l’accès à la culture pour tous.

Grâce à ce soutien, le MuMa ouvre gratuitement ses portes le mardi 14 juillet, de 10h à 18h. Un moment inédit et privilégié pour visiter  gratuitement l’exposition Nuits électriques, comportant 170 œuvres de 70 artistes, présentée dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste et d’Un Été au Havre.

► La réservation est obligatoire sur le site muma-lehavre.fr

Cette action exceptionnelle et gratuite offre aux familles la réalisation des activités culturelles dont le confinement a rendu impossible la réalisation. Elle s’inscrit dans le prolongement de l’engagement de mécénat de  "Matmut pour les arts", qui vise à rendre l’art et la culture accessibles à tous.

Dans la même démarche, le Centre d’art contemporain de la Matmut situé près de Rouen, à Saint-Pierre-de-Varengeville (Seine-Maritime) propose depuis 2011 des expositions temporaires d’artistes reconnus ou émergents et un parc de 6 hectares jalonné de sculptures monumentales. Son accès est entièrement libre, du mercredi au dimanche de 13h à 19h pour les expositions et tous les jours de 8h à 19h pour le Parc. 
 
Présentation de l'exposition "Nuits électriques"
"Entre curiosité, fascination, nostalgie, la nuit urbaine, qui s’éclaircit progressivement avec le développement des réseaux, devient un sujet essentiel pour les artistes du XIXe et du début du XXe siècle.
L’exposition Nuits électriques entend aborder la question de cette mutation du paysage urbain public nocturne et de sa représentation ou de sa transcription par les artistes, au cours de cette période de profonds bouleversements qui s’étend des années 1850 à la veille de la Première Guerre mondiale."

MuMa-Le Havre
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine normandie impressionniste culture art peinture