Police de sécurité du quotidien: renforts de gendarmes dans le Calvados et de policiers au Havre

© Maxppp
© Maxppp

Le ministre de l'Intérieur a présenté ce jeudi la nouvelle politique du gouvernement en matière de sécurité baptisée "police de sécurité du quotidien". Le département du Calvados et la ville du Havre vont bénéficier de moyens supplémentaires.

Par CM et AFP

Gérard Collomb, ministre de l'Intérieur, a présenté ce jeudi à l'Ecole militaire à Paris la politique de sécurité du gouvernement, une politique baptisée "police de sécurité du quotidien", reposant sur davantage de moyens dans des quartiers difficiles, la "reconquête républicaine", et "un nouvel état d'esprit" plus proche de la population.

D'ici 2020, le gouvernement veut une "action renforcée" de la police dans 60 quartiers qui rappelle la logique des zones de sécurité prioritaire (ZSP) lancées par Manuel Valls et qui ne sont pas supprimées. 1.300 effectifs supplémentaires de police y seront affectés d'ici la fin du quinquennat. Le déploiement s'effectuera en trois vagues: 15 quartiers en 2018, 15 autres en 2019 et 30 fin 2020. La ville du Havre fera partie de la seconde vague. En 2019, le "renforcement de la présence opérationnelle" concernera les quartiers Mont-Gaillard et Mare rouge avec notamment comme objectif une "intensification de la lutte contre le trafic de stupéfiants".

© Ministère de l'Intérieur
© Ministère de l'Intérieur

En zone gendarmerie, 20 départements vont bénéficier d'un renfort de 500 effectifs dédiés. E Normandie, c'est le Calvados qui fera partie de ces "20 départements mieux accompagnés", selon le ministère de l'Intérieur, qui met en avant la "pression migratoire", la "dynamique touristique" et le "grand volume d'interventions" pour justifier ce choix. A en croire le communiqué de la place Beauvau, ce sont les les secteurs de Deauville et Vire qui devraient bénéficier de moyens supplémentaires dés cette année.

 

Sur le même sujet

Manifestation des retraités dans les rues des villes de Normandie

Les + Lus