En quoi consiste le métier de taxidermiste ?

Claire Gohard travaille dans un atelier discret et fermé au public / © France 3 Normandie
Claire Gohard travaille dans un atelier discret et fermé au public / © France 3 Normandie

Claire Gohard est taxidermiste pour le Muséum d'histoire naturelle du Havre (Seine-Maritime). La jeune femme exerce un métier atypique qui se raréfie au fil des années. 

Par Ludivine Aurelle

Elle donne vie à des animaux morts. Claire Gohard est taxidermiste pour le Muséum d'histoire naturelle du Havre (Seine-Maritime) depuis 6 ans. C'est ici qu'elle a été formée à ce métier atypique. La jeune femme fait partie des 200 personnes qui pratiquent encore ce savoir-faire. 

Son portrait, signé Hervé Guiraudou et Karima Saïdi. (Montage : Cécile Gardena). Attention certaines images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.
Avec les interviews de :
- Claire Gohard, taxidermiste pour le Muséum d'histoire naturelle du Havre
- Frédéric Houssaye, responsable conversation au zoo de Cerza (Calvados)
- Cédric Crémière, directeur du Muséum d'histoire naturelle du Havre

L'art de conserver

La taxidermie demande un travail minutieux. Chaque ouvrage prend une semaine de travail environ. Il faut dépouiller, tanner et s'occuper des finitions. Tout cela en ayant le coeur bien accroché. Claire Gohard a appris à faire abstraction des odeurs des corps en décomposition qu'elle manipule. Elle envisage chaque animal à empailler comme de la "matière à créer", tel un sculpteur. 

Quand elle ne s'affaire pas dans son discret atelier du Havre, Claire Gohard s'attèle à la sauvegarde des collections du Muséum d'histoire naturelle. La sauvegarde c'est l'autre aspect primordial de son métier. La taxidermie ou l'art de conserver.

A lire aussi

Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus