Séquestration à Bolbec : les suspects entendus par le juge d'instruction

C'est dans ce logement de Bolbec, près du Havre (Seine-Maritime) que le jeune handicapé a été séquestré et torturé pendant près d'un mois / © France 3 Normandie
C'est dans ce logement de Bolbec, près du Havre (Seine-Maritime) que le jeune handicapé a été séquestré et torturé pendant près d'un mois / © France 3 Normandie

Dans l’affaire de la séquestration et de maltraitances d'un jeune homme de 19 ans à Bolbec (Seine-Maritime), le Procureur de la République du Havre (Seine-Maritime) a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire pour "séquestration avec actes de torture et de barbarie"

Par Jean-Luc Drouin

Dans cette affaire qui s'est déroulée sur plusieurs semaines entre Novembre et Décembre 2017, neuf personnes dont six mineurs avaient été placées en garde à vue. Jeudi le procureur de la République du Havre, François Gosselin a annoncé qu'il ouvrait une information judiciaire pour "séquestration avec actes de torture et de barbarie".

VIDEO : le reportage de la rédaction de France 3 Normandie
Séquestration à Bolbec : des suspects entendus par un juge


A l'issue des garde à vue, huit des neuf suspects ont été présentés devant un juge d'instruction. Peu après 18 heures on a appris de source judiciaire que quatre d'entre-eux ont été mis en examen.

Les quatre autres sont toujours entendus par le juge d'instruction jusqu'à tard dans la soirée, afin de statuer sur une possible mise en examen sous le même chef d'accusation : "séquestration avec actes de torture et de barbarie".

Les personnes mises en examen sont passibles de la Cour d'Assises et encourent, s'ils sont reconnus coupables, la réclusion criminelle à perpétuité pour les majeurs et 20 ans de réclusion pour les mineurs.


► Notre article publié hier :








Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus