Transat Jacques Vabre 2019 : immersion à bord du PSP le Flamant, bateau arbitre du départ de la course

Immersion à bord du PSP le Flamant, bateau arbitre du départ de la Transat Jacques Vabre 2019 au Havre / © Olivier Couvreur
Immersion à bord du PSP le Flamant, bateau arbitre du départ de la Transat Jacques Vabre 2019 au Havre / © Olivier Couvreur

Au milieu des 59 voiliers alignés au départ de cette Transat Jacques Vabre 2019, un bateau gris se démarque : le PSP Flamant. C'est le bateau comité qui matérialise la ligne de départ de la course. Nous sommes montés à bord pour une immersion au plus près des arbitres... et des bateaux !

Par Olivier Couvreur avec Jonathan Pasqué

L’appareillage était annoncé à 10h15. A l’heure dite -pas une minute de plus ni de moins- le PSP Le Flamant commence à s’éloigner du quai Meunier au niveau du Terminal croisière du Havre.
Nous voilà embarqués à bord du bateau arbitre de cette Transat Jacques Vabre 2019. C’est depuis ce gris de la Marine Nationale, patrouilleur de service public (PSP) basé à Cherbourg, que le départ officiel sera en effet donné 3 heures plus tard, à 13h15.
 
Les bateau quittent le port du Havre pour rejoindre le large. / © JP
Les bateau quittent le port du Havre pour rejoindre le large. / © JP
 
Olivier Couvreur nous fait vivre en facebook live le départ de la course à bord du bateau arbitreJP / © JP
Olivier Couvreur nous fait vivre en facebook live le départ de la course à bord du bateau arbitreJP / © JP
 
Sur cette photo, le second du commandant Richard Bistorin mesure le cap à l'aide d'un compas / © JP
Sur cette photo, le second du commandant Richard Bistorin mesure le cap à l'aide d'un compas / © JP
 
A bord du PSP le Flamant, beaucoup de militaire forcément dont le commandant de la Marine Nationale (COMAR) Frédéric Janci / © JP
A bord du PSP le Flamant, beaucoup de militaire forcément dont le commandant de la Marine Nationale (COMAR) Frédéric Janci / © JP

10h45. Le Flamant arrive dans la zone de départ. Les 59 bateaux des différentes classes sont déjà là, à manœuvrer pour préparer l’instant T où ils s’élanceront tous. Les officiers de commandement du patrouilleur et le Président du comité de course Hervé Gautier vérifient la position du bateau, qui servira de point de repère pour établir la ligne de départ. L’ancre est jetée.

 
Après avoir quitté le port du Havre, un marin enroule minutieusement l'amarre sur le pont du PSP le Flamant. / © JP
Après avoir quitté le port du Havre, un marin enroule minutieusement l'amarre sur le pont du PSP le Flamant. / © JP
 
Après avoir quitté le port du Havre, un marin enroule minutieusement l'amarre sur le pont du PSP le Flamant. / © JP
Après avoir quitté le port du Havre, un marin enroule minutieusement l'amarre sur le pont du PSP le Flamant. / © JP
 
Les bouts, un point commun entre les voiliers et les bateau militaire... / © JP
Les bouts, un point commun entre les voiliers et les bateau militaire... / © JP
 
Amélie, membre du comité de course, donne par radio différentes instructions aux skippers / © JP
Amélie, membre du comité de course, donne par radio différentes instructions aux skippers / © JP
 
En marge de ce départ de Transat, une des missions principale d'un patrouilleur de la Marine Nationale est la défense maritime du territoire. D'où la présence à bord d'arme de dissuasion... / © JP
En marge de ce départ de Transat, une des missions principale d'un patrouilleur de la Marine Nationale est la défense maritime du territoire. D'où la présence à bord d'arme de dissuasion... / © JP
 
Rappel de procédure, vérification des pavillons, les arbitres vérifient que tout est paré pour un départ dans les règles.

 
Un premier drapeau est hissé par un des arbitres sur le mat du PSP le Flamant pour signifier aux skippers le départ imminent. / © JP
Un premier drapeau est hissé par un des arbitres sur le mat du PSP le Flamant pour signifier aux skippers le départ imminent. / © JP
 
Comment matérialise-t-on une ligne de départ dans l’eau ? Explications données par un des arbitres, Yvon : "La ligne de départ est matérialisée par un pavillon orange et 2 bouées au mouillage de chaque côté du bateau arbitre. Les vingt-neuf Imoca et les trois Multi50 partiront à babord, tandis que les 27 Class40 s’élanceront à tribord".
 
Vue d'ensemble des voiliers en lice pour la Transat à bord du bateau arbitre. / © JP
Vue d'ensemble des voiliers en lice pour la Transat à bord du bateau arbitre. / © JP
 
En premier plan, l'Imoca Malizia II du yachtclub de Monaco rase de très près le bateau arbitre. Sur sa voile on peut lire le slogan " a race we must win" / © JP
En premier plan, l'Imoca Malizia II du yachtclub de Monaco rase de très près le bateau arbitre. Sur sa voile on peut lire le slogan " a race we must win" / © JP
 
Il est bientôt 13h15. La procédure est lancée. H - 8 minutes, H – 4, H – 1 puis… c’est parti ! Les 59 duos de skippers passent la ligne… Quel spectacle à chaque fois de les voir aussi nombreux et aussi proches ! Un départ à revivre à travers notre live facebook.
 
Quelques secondes après le top départ, les voiliers semblent déjà loin. Bientôt leurs voilures disparaissent dans l'horizon. / © JP
Quelques secondes après le top départ, les voiliers semblent déjà loin. Bientôt leurs voilures disparaissent dans l'horizon. / © JP
 
Aucun concurrent n’a mordu la ligne. « C’est un magnifique départ » nous confie Sylvie Viant, la directrice de course de cette Transat Jacques Vabre. Aucun des bateaux ne devra repasser par la ligne. Voilà la flotte partie au large vers la bouée d’Étretat, avant de virer de bord et de mettre le cap vers l’Atlantique et le Brésil.

Pour suivre en temps réel l’évolution du classement de la Transat Jacques Vabre, cliquez ici.

 
Rêveur, un marin du PSP le Flamant regarde les voiliers disparaître au loin / © JP
Rêveur, un marin du PSP le Flamant regarde les voiliers disparaître au loin / © JP
 
Pour notre plus grand plaisir, les hélicoptères suivent les voiliers afin de réaliser de belles images vues du ciel. / © JP
Pour notre plus grand plaisir, les hélicoptères suivent les voiliers afin de réaliser de belles images vues du ciel. / © JP
 
Mission accomplie pour le Flamant de retour au Havre quai Boluda pour débarquer ses passagers d'un et membres du comité de course. / © OC
Mission accomplie pour le Flamant de retour au Havre quai Boluda pour débarquer ses passagers d'un et membres du comité de course. / © OC

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus