Jeux paralympiques : l'or pour le triathlète normand Alexis Hanquinquant

Publié le
Écrit par MMM avec AFP

Originaire d'Yvetot près de Rouen, Alexis Hanquinquant a apporté une médaille d'or à l'équipe de France à Tokyo, samedi 28 août. Un très beau résultat pour sa première participation aux Jeux paralympiques.

Triple champion du monde et d'Europe en titre, Alexis Hanquinquant, pour ses premiers Jeux paralympiques, a assumé son rôle de favori dans la catégorie PTS4 et offert à la France son troisième titre paralympique, tout en donnant le ton de la journée la plus faste en médailles.

"Trop d'émotions"

L'athlète normand est encore sur un petit nuage, quelques heures après sa belle performance. "Le plan s'est déroulé à la perfection", savoure le Normand de 35 ans. Alexis Hanquinquant est originaire d'Yvetot (Seine-Maritime) . Il a été amputé de la jambe droite sous le genou à la suite d'un accident du travail sur un chantier en 2010. Il était alors champion de France de boxe full contact chez les valides. Après des années d'entrainement, il réalise enfin son rêve olympique. 

Trop d'émotions. C'est la concrétisation. J'ai forcément pensé à mes proches qui ont regardé la compétition à la télé. Je savais qu'ils faisaient la fête. C'est dommage de ne pas pouvoir partager ça avec eux. On fera la fête à mon retour. Je leur dédie cette victoire car c'est tout le monde qui a gagné aujourd'hui."

Alexis Hanquinquant, interrogé par Laurène Barrière

"Trop d'émotions, c'est la concrétisation" : Alexis Hanquinquant revient sur sa médaille d'or ©19/20 Normandie

Une compétition gérée de main de maître 

"La meilleure stratégie était d'attaquer, quand je sors de l'eau et qu'on m'annonce 25 secondes d'écart, je me dis que c'est vraiment un bon jour" explique Alexis Hanquinquant.

2021_08_28_vidéo de la victoire d Alexis Hanquinquant en paratriathlon_tTokyo ©19/20 Normandie

Le triathlète a relégué à près de quatre minutes son poursuivant japonais Hideki Uda, au bout de 750 mètres de natation, 20 kilomètres de cyclisme et 5 kilomètres de course à pied. Le tout en moins d'une heure.

Objectif Paris 2024

La compétition reprendra dès le mois de septembre pour l'athlète normand avec les championnats d'Europe où il espère conserver son titre. Mais Alexis Hanquinquant pense avant tout aux prochains Jeux paralympiques, ceux de paris en 2024. Il aura alors 39 ans. 

Dans ma tête, trois ans ce n'est rien. Je vais tout mettre en oeuvre pour ! Il faudra compter sur moi."

Alexis Hanquinquant