• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Journée de grève dans la fonction publique : les syndicats protestent contre un projet de loi “destructeur”

Les fonctionnaires sont appelés à faire grève ce jeudi 9 mai, contre un  projet de loi censé " moderniser" leur statut. Une mobilisation unitaire, signée par les neuf syndicats de la fonction publique. Des manifestations se déroulent aujourd'hui à Rouen, au Havre, à Evreux et à Dieppe.

Par Béatrice Rabelle

C'est toute la fonction publique qui défile ce jeudi.

 A Rouen, plusieurs milliers de manifestants ( environ 3000) se sont élancés du cours Clémenceau pour défiler dans le centre ville. En majorité des fonctionnaires de l'éducation nationale, mais aussi des personnels de la fonction publique hospitalière.
Une cinquantaine de gilets jaunes faisait également partie du cortège ce matin.
Les fonctionnaires dénoncent une réforme qui faciliterait le recours aux contractuels. Une réforme jugée destructrice pour les agents et l'avenir des services publics. 

Suppression de 120 000 postes


Les syndicats expliquent  que ce projet de loi entraînerait la suppression de 120 000 postes dans la fonction publique. Ils exigent la suppression du jour de carence, une augmentation des salaires, l'accès aux services publics sur tout le territoire, et le maintien des garanties collectives.

A noter que le projet de loi sera débattu à l'Assemblée Nationale à compter du lundi 13 mai en première lecture.

Le gouvernement souhaite le faire adopter avant l'été pour une entrée en vigueur au 1er janvier 2020.

Pour les syndicats, cette mobilisation du 9 mai n'est qu'une première étape. Ils demandent au gouvernement d'ouvrir les négociations sur de nouvelles bases.  
© François Pesquet
© François Pesquet

La colère du milieu hospitalier se fait particulièrement entendre à Rouen.
 Evelyne BOURGEOIS, agent de service hospitalier et secrétaire CGT du CHU de Rouen évoque une remise en cause sans précédent de la fonction publique.
" L'hôpital est attaqué de toute part, et ça va être dramatique pour les usagers".
 
interview Evelyne Bourgeois CGT Rouen manifestation 9 mai 2019



Même son de cloche du côté de Myriam MARCENY. Elle est infirmière à l’hôpital d’Elbeuf-Louviers, et secrétaire adjointe du syndicat CFDT Santé-Sociaux de Rouen. Elle dénonce le  recours massif aux contractuels dans la fonction publique, des "statuts kleenex", plus précaires encore dans la fonction publique que dans le privé.

 
Interview de Myriam Marceny, CFDT, infirmière à l'hôpital d'Elbeuf-Louviers


Au Havre, la police a dénombré 1700  manifestants  fin de matinée. Partis de Franklin à 10 h 30, ils sont arrivés vers midi devant la mairie.
 
© Bénédicte Drouet
© Bénédicte Drouet


Sandrine Gérard, secrétaire générale de l'Union locale CGT du Havre, faisait partie du cortège. Elle se réjouit de l'union des syndicats sur la manifestation et évoque une fonction publique en colère. Elle revient sur le statut précaire des contractuels dans le milieu hospitalier.
 
Interview de Sandrine Gérard, CGT le Havre, dans le cortège du 9 mai



A Evreux, l'intersyndicale est partie du pré du Bel-Ebat à 14 heures pour un défilé dans les rues de la ville. Plus de 500 personnes s'étaient mobilisées. 
 
© Eric Lombaert
© Eric Lombaert

Parmi les manifestants, Laurent Baussier, FO éducation, qui a ponctiué la manifestation de solgans.
 
ambiance manifestation fonction publique à Evreux


 

Sur le même sujet

Le chantier de l'hôtel Hilton face au port de plaisance du Havre est enfin lancé

Les + Lus