Le New York Times plébiscite la Normandie, une région à ne pas louper en 2022

Publié le
Écrit par Mathilde Riou
Une cycliste sur la plage de Gouville (Calvados) en mai 2020.
Une cycliste sur la plage de Gouville (Calvados) en mai 2020. © FRANCK CASTEL / MAXPPP

Le 10 janvier 2022, le New York Times a publié son traditionnel classement des 52 destinations à ne pas louper. La Normandie est la seule région de France présente dans cette liste.

Chaque année, en janvier, le New York Times dévoile une liste de 52 destinations.  incontournables. Une recommandation des villes, des régions ou des pays à explorer pour leur beauté, leur patrimoine, leur dimension pittoresque, ou encore parce que s’y dérouleront dans l’année des événements notables (une grande expo, un festival, une compétition sportive…).

En 2021, aucun site français n’avait été sélectionné. En 2022, seule la Normandie porte les couleurs de la France dans ce classement. Le quotidien américain vante le patrimoine culinaire et les pistes cyclables adaptées au tourisme vert. Cette année, le journal américain met en avant des endroits où « les visiteurs peuvent faire partie de la solution à des problèmes tels que le surtourisme et le changement climatique ».  

Les efforts du comité régional de tourisme de Normandie ont payé. La région est 31ème sur 52 sites conseillés par le New York Time. Depuis plusieurs années, la communication a été intense tant sur le plan national qu’international pour mettre en avant les aménagements dédiés au tourisme à vélo. Les journalistes américains ont cité la Vélomaritime qui relie Roscoff en Bretagne à Dunkerque dans les Hauts-de-France en longeant le littoral de la Manche. Les touristes sont invités à s’arrêter au Mont-Saint-Michel et sur les plages du Débarquement. Au total, plus de 1500 km de chemins sont aménagés pour les amoureux de la petite reine.  

L’axe « Seine à vélo » est également chaudement recommandé. En partant de Paris vous pouvez longer le fleuve jusqu’à la côte « à travers la campagne ensoleillée », indique le journal, qui précise aussi que « la dernière ligne droite sillonne le Pays d'Auge, berceau du camembert, du calvados et du cidre ».

Oui forcement on revient sur les clichés touristiques avec les spécialités culinaires mais également les paysages immortalisés par les impressionnistes. Ainsi l’emblématique Claude Monet est cité dès les premières lignes.

 

Une embellie touristique en 2022 ?

Cette publication pourrait donner un coup de pouce au tourisme régional fortement impacté par la crise du Covid 19. A travers ce classement, le New York Times veut également encourager le tourisme responsable : « L’industrie du voyage est responsable d’environ 8 à 11 % des émissions totales de gaz à effet de serre, selon le World Travel & Tourism Council, écrit le premier quotidien américain. Et lors du sommet sur le climat de Glasgow cet automne, l’industrie du tourisme a pris son premier engagement à réduire de moitié les émissions de carbone d’ici 2030 et atteindre le « zéro émission » d’ici 2050. »   

Michael Dodds, directeur du comité régional de tourisme ne cache pas sa joie "c'est incroyable, je reçois plein de messages de félicitation depuis la publication de ce classement. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l'Institut Français (qui assure la promotion de la culture française à l’étranger). Comme tous les ans, nous avons envoyé un dossier de presse et cette année nous avions privilégié le tourisme à vélo, les plages du débarquement, la gastronomie et l'impressionnisme. La journaliste a repris la majorité de nos thèmes, c'est une grande fierté. Il reste beaucoup à faire pour le tourisme durable en France et ce genre de reconnaissance nous motive. Dans le tourisme, nous sommes des optimismes professionnels. Nous espérons accueillir des Normands mais aussi des anglo-saxons, des touristes européens et bien-sûr des Américains".

Sur son site, Normandie Tourisme a réservé un onglet pour le tourisme sans voiture : cliquez ici pour y accéder et bonnes balades !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.