• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A Lillebonne, des cours d’informatique pour assurer des tâches administratives en ligne

Monique et Philippe Fammery ont pris des cours d'informatique pour apprendre à surfer sur le web. / © France 3 Baie de Seine / Hervé Guiraudou
Monique et Philippe Fammery ont pris des cours d'informatique pour apprendre à surfer sur le web. / © France 3 Baie de Seine / Hervé Guiraudou

Des ateliers et des cours d’informatique sont proposés gratuitement à l’Espace Public Numérique de Lillebonne. L’objectif est de donner de l’autonomie aux usagers pour réaliser leurs démarches sur Internet.
 

Par Karima Saidi

Depuis une dizaine d'années, Monique et Philippe Fammery possèdent un ordinateur à domicile. Jusqu'alors leur fils sous-traitait leurs tâches administratives. Mais depuis septembre 2018, ces septuagénaires ont décidé de faire un bond technologique et de devenir autonomes en informatique.

Il fallait que je me mette à l'ordinateur pour faire mes registres d’association, parce que maintenant on ne peut plus rien faire à la préfecture" explique Monique Fammery


Même chose pour payer ses impôts, ou prétendre à la prime d’activité, impossible si on n’est pas connecté.
Pour gagner en autonomie, Monique et Philippe se rendent donc chaque semaine à la maison des compétences de Lillebonne. Ici se trouve l'un des six espaces publics numériques de la communauté d'agglomération Caux Vallée de Seine.
Des cours collectifs et individuels (sur rendez-vous) sont dispensés gratuitement pour appréhender l’informatique.

Il y a des personnes qui d'une part ne sont pas équipées, et d’autre part, quand bien même elles soient équipés, elles ont du mal à utiliser l’outil. Elles ont peur de faire des bêtises. On est là pour accueillir ces gens-là aussi " précise Pierre Nobis, médiateur numérique. 


L’un des sujets qui effraie le plus ces nouveaux utilisateurs, c'est la sécurité informatique. C’est le thème de l’atelier mensuel du jour. Après une heure de cours, le phishing, les spywares et autres logiciels anti-virus n’ont plus de secrets pour la dizaine d’élèves.
Monique Fammery, n’a pas tout retenu mais elle assure qu’elle reviendra, finalement l’informatique elle y a pris goût !   

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Armada : portrait de Samuel de Champlain

Les + Lus