Manifestation au Pont de Normandie et dans le centre-ville de Rouen ce samedi 11 janvier 2020

Rouen le samedi 11 janvier 2020. Des milliers de manifestants défilent dans le centre-ville entre 14h30 et 18h / © Stéphane L'HOTE / France 3 Normandie
Rouen le samedi 11 janvier 2020. Des milliers de manifestants défilent dans le centre-ville entre 14h30 et 18h / © Stéphane L'HOTE / France 3 Normandie

Après une opération "péage gratuit" le matin, c'est une importante manifestation qui a envahi cet après-midi le centre-ville de Rouen pour le premier samedi des soldes 
 

Par Richard Plumet

En Seine-Maritime, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas. En cette deuxième semaine de 2020, après la journée nationale de mobilisation de jeudi  et les actions syndicales aux cérémonies des vœux des maires du Havre et de Rouen d'hier soir, d'autres manifestations avaient lieu ce samedi 11 janvier.

 

Se mettre la population à dos ?

Après les coupures "sauvages" d'électricité dans le centre-ville du Havre, et au centre commercial de Gonfreville- l'Orcher (et sur la rive gauche de Rouen) très mal vécues par les commerçants et les habitants, le syndicat CGT du Havre a mené ce matin une action moins impopulaire en organisant une opération "péage gratuit" au Pont de Normandie.

La problématique des luttes que l'on mène, c'est qu'il est hors de question de se mettre la population à dos ! 
On est bien d'accord que ce que nous faisons c'est pour que le quotidien de chacun, et l'avenir de tous, soient à la hauteur des conquis sociaux que nous avons eu et que les acquis que nous pourrions avoir soient au-delà de ce que le gouvernement nous propose actuellement sur cette réforme des retraites !

- Sandrine Gérard, secrétaire générale de l'Union locale CGT du Havre

Opération péage gratuit au Pont de Normandie
VIDEO : le reportage de Bérangère Dunglas et Emmanuelle Partouche (montage : Stéphanie Pierson)
 
 


Des milliers de manifestants dans les rues de Rouen

L'appel à manifester avait été lancé par plusieurs organisations syndicales  pour un départ à 14h30 devant l'hôtel de ville de Rouen. Et c'est un cortège rassemblant entre 5 et 8000 personnes (2100 selon la préfecture) qui a cheminé dans les rues du centre-ville de Rouen.

"On attend le retrait"
L'annonce par le gouvernement du retrait (provisoire) de "l'âge pivot" n'a pas fait changer la détermination des personnes présentes dans le cortège de la manifestation rouennaise. Des actions sont déjà prévues la semaine prochaine :

On continue jusqu'au retrait pur et simple du projet de la réforme Macron
- Pascal Morel, secrétaire général de l'Union des syndicats CGT de Seine-Maritime

Rouen : la manifestation du 11 janvier 2020
VIDEO : le reportage de Bérangère Dunglas et Emmanuelle Partouche (montage : Stéphanie Pierson)
 
Une manifestation qui a eu pour conséquence de perturber considérablement la circulation des transports en commun et de provoquer  des bouchons dans les rues principales. De quoi gêner les déplacements des clients venus pour profiter du premier samedi des soldes dans les magasins du centre de Rouen. 

Au sein d'un groupe de 100 manifestants "assez virulents", certains ont tenté de commettre des dégradations, empêchés par le service d'ordre syndical. La police est intervenue et a lancé des grenades lacrymogènes. Il n'y a pas eu d'interpellation.
 
 

A Dieppe et au Havre

Ce samedi matin c'est le centre commercial Auchan qui était visé par les manifestants dieppois, qui ont bloqué deux entrées sur trois jusqu'à 16h.

Au Havre, une manifestation était prévue à 17h devant l'hôtel de ville. A 18h c'est plus de mille personnes qui étaient présentes dans une ambiance "familiale et calme".


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus