L’Aître Saint-Maclou à Rouen va devenir un centre d’art et d’artisanat

© Laurent Lagneau
© Laurent Lagneau

10 millions d’euros vont être investis par la Métropole et Conseil Régional pour la rénovation de l’Aître Saint-Maclou de Rouen. Ce site va devenir un centre d’art et d’artisanat.

Par Mathilde Riou


Depuis le départ des étudiants des Beaux-Arts de Rouen, l’Aître Saint-Maclou est désespérément vide. Situé au cœur du centre-ville, c’est un des rares ossuaires de ce type subsistant en Europe. Crée en 1348 avec la Peste noire, il prend une grande part de sa configuration actuelle, avec ses galeries et leurs combles destinés à contenir les ossements, lors d’une nouvelle épidémie au XVIe siècle. Cet ancien cimetière, transformé également dans sa longue histoire en école de charité et en pensionnat de jeunes filles, a trouvé sa nouvelle voie. A partir de 2016, des travaux de rénovation auront lieu pour le transformer en centre d’art et d’artisanat. Le financement de sa rénovation est décrit sur le contrat de métropole : dix millions d’euros ( 6 millions d’euros pris en charge par la Métropole et 4 millions par le conseil régional de Normandie. *) pour en faire « une vitrine des savoir-faire traditionnels normands et des artisanats d’art ».

VIDEO France 3 Haute-Normandie : Jacques Tanguy raconte (en 2008) l'histoire de l'Aître Saint-Maclou


A lire aussi

Sur le même sujet

Jazz Orne Danse

Les + Lus