Cet article date de plus de 5 ans

Capitale de la grande Normandie : Bernard Cazeneuve dénonce le conflit entre Caen et Rouen

A Caen et à Rouen le ministre de l'Intérieur a présenté la démarche que propose l''Etat dans le processus de la réunification. Il a précisé que le choix du siège du futur conseil régional ne sera pas fait par l'Etat
© France 3 Basse-Normandie

A La rencontre des élus et des fonctionnaires

Bernard Cazeneuve effectue ce vendredi 22 mai une tournée dans les deux préfectures de région de Normandie.  Ce matin à Caen, devant élus et fonctionnaires de Basse-Normandie, le ministre de l'Intérieur a dénoncé les oppositions et les conflits qui existent depuis plusieurs semaines au sujet du choix de la future capitale de la grande Normandie. Rouen ou Caen ? Et Le Havre ? Et pourquoi pas les trois ? Et si on essayait des capitales tournantes ?

A toutes ces questions qui alimentent un débat passionné et agité,  Bernard Cazeneuve, en citant  Guy Lux, Simone Garnier et le nom d'une vieille émission de télé, a d'abord dénoncé le coté passéiste de "l'Interville politique auquel certains nous invitent" avant de défendre la modernité d'un projet d'union :
"Ce que je trouve moderne ce n'est pas le conflit entre Rouen et Caen. Quelle idée, au moment où nous réussissons une fusion, que de vouloir opposer une ville à une autre ! Quelle erreur au moment où nous sommes en train de réussir ce que on n'a pas fait jusqu'à présent [fusionner la Haute-Normandie et la Basse-Normandie] que de vouloir opposer deux capitales alors qu'il faudrait les unir ! "

Sans préciser quelle ville sera capitale, le ministre de l'Intérieur a ajouté :

L'Etat ne propose pas que l'on fasse perdre une ville pour en faire gagner une autre.
L'Etat ne propose pas qu'on oppose : l'Etat propose qu'on unisse"




Reste à savoir si, entre Caen et Rouen, la ville du Havre (la plus grande de Normandie) fera partie des "villes unies" ? On attend la réaction d'Edouard Philippe, le député-maire UMP du Havre...

VIDEO France 3 Basse-Normandie : l'extrait du discours de Bernard Cazeneuve à la préfecture de Caen
durée de la vidéo: 00 min 51
22/05/2015_bernard cazeneuve _caen

 

Une visite à Rouen pour rassurer

C'est à Rouen, chez  le "super préfet" Pierre-Henry Maccioni (nommé préfet préfigurateur de la fusion des deux Normandie) que Bernard Cazeneuve a fait étape cet après midi, venu de Caen en hélicoptère.
A la préfecture de Rouen, le ministre a précisé le calendrier de la réunification et a rappelé que le choix de la future capitale régionale se fera localement sans intervention de son ministère : 

Ce n'est pas l'Etat qui va désigner le siège du conseil régional , parce que c'est une compétence de la Région.
C'est le nouveau conseil régional, qui après les prochaines élections régionales, par son vote, désignera le siège de la Région".



VIDEO France 3 Haute-Normandie : le reportage de Frédéric Nicolas et Stéphane L'Hôte

durée de la vidéo: 01 min 37
22/05/2015_bernard cazeneuve _rouen

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réunification de la normandie politique fusion des régions réforme territoriale