Capitale de la grande Normandie : Bernard Cazeneuve dénonce le conflit entre Caen et Rouen

A Caen et à Rouen le ministre de l'Intérieur a présenté la démarche que propose l''Etat dans le processus de la réunification. Il a précisé que le choix du siège du futur conseil régional ne sera pas fait par l'Etat

© France 3 Basse-Normandie

A La rencontre des élus et des fonctionnaires

Bernard Cazeneuve effectue ce vendredi 22 mai une tournée dans les deux préfectures de région de Normandie.  Ce matin à Caen, devant élus et fonctionnaires de Basse-Normandie, le ministre de l'Intérieur a dénoncé les oppositions et les conflits qui existent depuis plusieurs semaines au sujet du choix de la future capitale de la grande Normandie. Rouen ou Caen ? Et Le Havre ? Et pourquoi pas les trois ? Et si on essayait des capitales tournantes ?

A toutes ces questions qui alimentent un débat passionné et agité,  Bernard Cazeneuve, en citant  Guy Lux, Simone Garnier et le nom d'une vieille émission de télé, a d'abord dénoncé le coté passéiste de "l'Interville politique auquel certains nous invitent" avant de défendre la modernité d'un projet d'union :
"Ce que je trouve moderne ce n'est pas le conflit entre Rouen et Caen. Quelle idée, au moment où nous réussissons une fusion, que de vouloir opposer une ville à une autre ! Quelle erreur au moment où nous sommes en train de réussir ce que on n'a pas fait jusqu'à présent [fusionner la Haute-Normandie et la Basse-Normandie] que de vouloir opposer deux capitales alors qu'il faudrait les unir ! "

Sans préciser quelle ville sera capitale, le ministre de l'Intérieur a ajouté :

L'Etat ne propose pas que l'on fasse perdre une ville pour en faire gagner une autre.
L'Etat ne propose pas qu'on oppose : l'Etat propose qu'on unisse"




Reste à savoir si, entre Caen et Rouen, la ville du Havre (la plus grande de Normandie) fera partie des "villes unies" ? On attend la réaction d'Edouard Philippe, le député-maire UMP du Havre...

VIDEO France 3 Basse-Normandie : l'extrait du discours de Bernard Cazeneuve à la préfecture de Caen
durée de la vidéo: 00 min 51
22/05/2015_bernard cazeneuve _caen

 

Une visite à Rouen pour rassurer

C'est à Rouen, chez  le "super préfet" Pierre-Henry Maccioni (nommé préfet préfigurateur de la fusion des deux Normandie) que Bernard Cazeneuve a fait étape cet après midi, venu de Caen en hélicoptère.
A la préfecture de Rouen, le ministre a précisé le calendrier de la réunification et a rappelé que le choix de la future capitale régionale se fera localement sans intervention de son ministère : 

Ce n'est pas l'Etat qui va désigner le siège du conseil régional , parce que c'est une compétence de la Région.
C'est le nouveau conseil régional, qui après les prochaines élections régionales, par son vote, désignera le siège de la Région".



VIDEO France 3 Haute-Normandie : le reportage de Frédéric Nicolas et Stéphane L'Hôte

durée de la vidéo: 01 min 37
22/05/2015_bernard cazeneuve _rouen

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réunification de la normandie politique fusion des régions réforme territoriale
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter