Cet article date de plus de 4 ans

Comportement suspect devant la fac de Rouen : le sort de l'eurois fiché "S" décidé ce vendredi

La faculté de droit a réouvert aux étudiants ce vendredi. Les fouilles et recherches d'engins suspects sont terminées. Seul le parking souterrain de la faculté reste fermé. Les motivations de l'homme repéré par un étudiant restent mystérieuses
© France 3 Normandie


La justice prendra une décision vendredi concernant l'individu fiché S, interpellé mercredi et dont le "comportement suspect" avait provoqué la fermeture de la faculté de droit de Rouen, a indiqué jeudi soir le parquet.

"Il n'y aura pas de déferrement ce soir car les investigations qui sont notamment des investigations techniques doivent se poursuivre", a déclaré à l'AFP le procureur de la République Pascal Prache.

"Une orientation procédurale sera donnée vendredi matin concernant la garde à vue de cette personne", a-t-il ajouté.

Mercredi en fin d'après-midi un individu, déjà connu de la police et fiché S, avait été appréhendé à son domicile de Val-de-Reuil après qu'un étudiant de la faculté de droit de Rouen eut signalé au commissariat son "comportement suspect" à l'intérieur et à l'extérieur de l'établissement.

L'individu en garde à vue est un converti à l'islam, d'origine européenne, fiché S en tant musulman radicalisé et déjà connu des services de police quand il était domicilié dans l'Eure à Louviers avant de déménager à Val-de-Reuil, où il a été appréhendé mercredi, a-t-on appris de source policière.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers terrorisme