Orages sur la Sud 3 : des automobilistes bloqués se font raccompagner chez eux par la police

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie du Mesnil-Adelée
Image d'illustration
Image d'illustration © SIMON DAVAL / MAXPPP

Ce jeudi 13 août, vers 23h30, une grande mare d'eau s'est formée sur la Sud 3 à cause des fortes pluies. Deux voitures se retrouvent immobilisées, moteurs noyés, sur la bande d'arrêt d'urgence. Les automobilistes seront secourus par des policiers, qui iront même jusqu'à les raccompagner !

En pleine nuit, et alors que la pluie tombe à verse, la compagnie départementale d'intervention repère une voiture immobilisée sur la Sud 3, à hauteur du radar automatique, dans le sens A13-Rouen. A cheval entre la bande d'arrêt d'urgence et la voie de circulation, deux personnes sont encore à bord. Leur moteur est noyé, après être passé dans une grande mare d'eau.

Les policiers appellent le garage de permanence, au moment où un deuxième véhicule s'engage dans la flaque... Et cale aussi, un peu plus loin. Deux personnes sont également à bord.

La dépanneuse emmène les deux voitures. Les policiers décident alors d'emmener les quatre automobilistes. Deux d'entre eux, originaires de Louviers, sont déposés à l'hôtel de police pour pouvoir appeler un proche ou un taxi.

Les deux autres, habitants à Rouen, ont été raccompagnés directement à leur domicile... en véhicule de service !
Près de 300 interventions de pompiers dans la nuit
Les fortes pluies de la nuit n'ont pas provoqué de très gros dégâts : principalement des caves et des chaussées inondées. Mais les pompiers sont quand même intervenus plus d'une centaine de fois dans la vallée de l'Eure. La Seine-Maritime est plus touchée, avec 189 interventions.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.