Neufchâtel en Bray : la Mission Locale accompagne les jeunes vers l'emploi

Vous avez entre 16 et 25 ans, et vous vous demandez comment trouver un emploi et votre place dans la société ? La Mission Locale est là pour vous aider ! Rencontre avec 4 jeunes gens du pays de Bray, en passe de trouver leur voie.

Neufchâtel en Bray est une commune rurale de Seine-Maritime, située à la croisée des chemins, à 40 kilomètres de l'agglomération de Rouen et à une trentaine de Dieppe et de son bord de mer. Une zone géographique qui n'offre pas toujours les mêmes services et infrastructures qu'en milieu urbain. Or l'autonomie et l'emploi passent nécessairement par la mobilité en zone rurale. Avoir 20 ans dans le pays de Bray, ce n'est pas toujours vivre la même jeunesse que celle passée dans une grande ville, où bus et métro vous mènent directement au cinéma et au stade, ou dans une structure de recherches d'emploi ! 

Une balise pour la jeunesse

La Mission Locale de Neufchâtel en Bray est cachée dans une petite rue derrière l'église. Peu de signalétiques, mais une fois dans les murs, vous êtes au bon endroit! Une balise dans cette petite commune rurale, le premier pôle emploi de la région étant à Forges les Eaux, à 17 kilomètres de là.

"A partir du moment où ils poussent la porte de la mission locale, on fait vraiment le nécessaire pour qu'ils puissent avoir toutes leurs chances de s'insérer socialement et surtout professionnellement" nous explique Frédéric Munin, conseiller en insertion sociale et professionnelle à la Mission Locale de Neufchâtel en Bray. 

Ce matin, le conseiller reçoit Mathieu Verbrugghe, un jeune homme de 21 ans qui a terminé un BTS Systèmes numériques, et qui est aujourd'hui à la recherche d'un emploi. Titulaire du permis de conduire, Mathieu est prêt à bouger un peu pour trouver un travail, même s'il préférerait rester dans le pays de Bray. "A Neufchâtel il n'y a pas vraiment de numériques, programmations et tout ça...il vaut mieux partir sur Rouen, Beauvais, Dieppe, il faut chercher dans les grandes villes".

Sa formation et sa détermination lui valent déjà un prochain entretien d'embauche dans une grosse entreprise de la région rouennaise, entretien qu'il a préparé avec son conseiller.

Engagez vous !

La mission locale propose aux jeunes de 16 à 25 ans sans emploi ni formation de s'engager pleinement dans leurs démarches d'insertion. Le Contrat d'Engagement Jeune est signé entre la structure -pôle emploi ou la mission locale- et le jeune en recherche d'emploi.

C'est ce qu'a fait Eugénie Broquet, 20 ans, qui n'a pour tout bagage que son baccalauréat Sciences et Techniques de laboratoire, et des rêves d'indépendance plein la tête. La jeune femme, qui vit à Gaillefontaine avec son petit ami, vient d'obtenir son permis de conduire et enchaîne les stages et CDD grâce au contrat passé avec la mission locale de Neufchâtel dont elle dépend.

Eugénie bénéficie de l'accompagnement d'un conseiller dédié qui va la suivre tout au long de son parcours, jusqu'à ce qu'elle obtienne un emploi durable. La jeune femme perçoit aussi une allocation mensuelle de plusieurs centaines d'euros, argent qui lui a servi à passer son permis de conduire et l'aide à payer son loyer.

En échange, Eugénie se plie à un ensemble d'activités de 15 à 20 heures par semaine : stages, petits contrats de travail et réunions d'informations. "En ce moment je cherche un emploi au casino de Forges les eaux. Ils recherchent du monde en femmes de ménages, serveuses en salle ou au bar. J'ai postulé pour au moins un des trois j'espère, on verra bien. J'ai voulu entrer directement dans la vie active, je ne voulais plus aller à l'école. Finalement avec le Covid, les crises, c'est plus compliqué que je ne pensais. Aujourd'hui je cherche juste un travail" nous confie Eugénie Broquet. "Je veux trouver un boulot stable, j'en ai marre de faire des petits trucs par ci par là. Me dire dans trois quatre mois je pourrais faire ci ou ça. Là je ne peux pas, je ne sais pas quelle paie j'aurais, et ce que j'aurais dans mon porte monnaie."

Mettre en relation le jeune et l'entreprise

"On est sur un territoire assez étendu, tous nos jeunes n'ont pas forcément le permis de conduire ou un véhicule à disposition, donc on essaie aussi d'intervenir auprès des associations qui peuvent mettre à disposition des véhicules, voitures ou cyclomoteurs. Après, le tissu des entreprises n'est pas comparable avec celui des grandes agglomérations comme Rouen ou le havre, mais on a quand même des entreprises avec lesquelles on parvient à travailler. On a vraiment un vivier au niveau des entreprises sur notre territoire qui est vivant, et on essaie de faire se rencontrer l'offre et la demande, mettre en lien les entreprises avec les jeunes" poursuit le conseiller en insertion Frédéric Munin.

Carole Capron a 19 ans et vient d'être embauchée dans un fast food à Neufchâtel. Ce CDI, qui lui permet de se poser et de se projeter, la jeune femme l'a obtenu grâce à sa conseillère en insertion. Après des stages et un BTS qui n'a pas débouché sur un diplôme, faute d'avoir trouvé un employeur pour son alternance, ce travail est une chance. "Des fois les employeurs demandent beaucoup d'expérience, sauf que quand on vient de sortir de l'école on n'a pas forcément d'expérience, alors on essaie de faire avec et on trouve le premier job qui nous vient, on postule, et si on est pris on est content", commente carole un peu fataliste. 

A 21 ans, Romain Tran peut se prévaloir d'un diplôme en informatique et de plusieurs années d'études, ce qui ne l'a pas empêché d'avoir à solliciter l'aide de la mission locale. Il n'a pas signé de contrat d'engagement ni bénéficié d'une allocation, mais il a pu être soutenu dans ses recherches d'emploi.

Depuis quelques mois, le jeune homme est en CDI à mi temps dans un cabinet d'experts comptables. A la fin de son service civique dans un collège des environs, il sera certainement embauché pour un autre mi temps. Mais il a fallu des mois de recherches et l'aide de la mission locale pour entrer dans la vie active. "J'ai essuyé une quinzaine de refus, que les entreprises justifiaient par mon manque d'expériences. Mais si on ne vous laisse pas votre chance, mois après mois ça fait un an, et un trou dans votre cv. Sans ces personnes qui m'ont accompagné, je n'aurais pas eu de contacts avec ces entreprises. J'en avais contacté certaines, mais elles avaient refusé de me recevoir. Comme il y a eu un appui de la mission locale, j'ai eu des périodes de stage. Actuellement j'ai un travail qui me plait, l'ambiance est sympa, j'acquière de l'expérience pendant le temps qu'il faudra, pour ensuite évoluer", témoigne Romain.

A Neufchâtel en Bray, la mission locale aide près de 2 260 jeunes du Pays de Bray à s'insérer socialement et à trouver un emploi. En zone rurale, le travail reste cependant plus difficile à trouver, ou souvent limité à un certain type d'emplois : petits commerces, restauration, aide à la personne ou activités agricoles. La mairie de Neufchâtel et quelques PME sont aussi des pourvoyeurs d'emplois importants.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité