Cet article date de plus de 6 ans

Accueil des migrants : soutenu, le maire de Neufchâtel-en-Bray reste sur ses positions

Le maire de Neufchâtel-en-Bray tient à accueillir des réfugiés dans sa ville malgré une pétition signée par environ trois cents personnes.
Mardi 15 septembre se tenait le conseil municipal de Neufchâtel-en-Bray. A l’ordre du jour : l’accueil de réfugiés dans la ville. Le maire Xavier Lefrançois veut tendre la main à ceux qui fuient leur pays en guerre. Un jeune homme de 25 ans, encarté FN réclame un référendum et a remis au maire une pétition contre l’accueil des réfugiés.  Le texte de la pétition intitulée Non aux réfugiés lâche : « L’arrivée massive de migrants est souvent liée à une augmentation de l’insécurité ». Il a également ouvert une page Facebook pour son combat.
Face aux anti-réfugiés, des Neufchâtelois ont brandit  une pancarte sur laquelle on pouvait lire : « Neufchâtel n’a pas un cœur de pierre ! ». Une chorale s’est même improvisée pour soutenir les positions du maire. Une majorité de son conseil municipal est en accord avec son élan de générosité.

VIDEO : le reportage de Virginie Ducroquet et Jérôme Begue qui ont assisté au conseil municipal avec les interviews de :
durée de la vidéo: 02 min 02
Accueil des migrants : soutenu, le maire de Neufchâtel-en-Bray reste sur ses positions

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
migrants société immigration polémique pays de bray