Régionales 2021 en Normandie : Marine Le Pen s'invite au cœur de la campagne près de Neufchâtel-en-Bray

En déplacement chez un producteur de fromage neufchâtel à Nesle-Hodeng, la présidente du Rassemblement National est venu soutenir Nicolas Bay, candidat à la présidence de la Région Normandie. Et prépare déjà le terrain pour la présidentielle de 2022.

La Présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen en déplacement avec le candidat normand aux régionales Nicolas Bay sur une exploitation de fabrication de fromage neufchâtel à Nesle-Hodeng.
La Présidente du Rassemblement National, Marine Le Pen en déplacement avec le candidat normand aux régionales Nicolas Bay sur une exploitation de fabrication de fromage neufchâtel à Nesle-Hodeng. © Bérangère Dunglas / France Télévisions

À moins de deux semaines du premier tour, sa venue sur les terres de l’un des quatre fromages normands AOP n’est pas passée inaperçue. Suivie par une nuée de caméras et de micros, Marine Le Pen est venue prêter main forte à Nicolas Bay, candidat du Rassemblement National pour les élections régionales.

Soigneusement mise en scène, la photo de famille a eu lieu sur l’exploitation d’un producteur de neufchâtel à Nesle-Hodeng au cœur du Pays-de-Bray. "On est ici au cœur de la qualité et du savoir-faire français", s’est enthousiasmée Marine Le Pen.

Fabrication du neufchâtel et doléances de la filière lait

Charlotte sur la tête et blouse de circonstance, la présidente du Rassemblement National a pu échanger avec les propriétaires de l’exploitation sur les étapes successives de fabrication du fromage. Elle a aussi pu entendre les doléances de la filière lait ébranlée par l’envolée des prix des matières premières.

Marine Le Pen et Nicolas Bay visitent les ateliers de fabrication de neufchâtel.
Marine Le Pen et Nicolas Bay visitent les ateliers de fabrication de neufchâtel. © Bérangère Dunglas / France Télévisions

Après une heure de visite sur le site, Marine Le Pen et Nicolas Bay ont ensuite donné une conférence de presse. C’est d’abord le candidat normand qui a pris la parole pour critiquer le bilan du Président de Région Hervé Morin (Les Centristes / LR), candidat à sa propre succession. Parmi les piques lancées par Nicolas Bay, "l'échec du transport ferroviaire" et son utilisation de l'argent public.

Un moratoire sur tous les projets éoliens en cours

En embuscade pour figurer au second tour au soir du 20 juin, il a ensuite déroulé les grands axes de la campagne du parti comme la valorisation du patrimoine ou la sécurité dans les transports et aux abords des lycées.

Autres sujets, l’aide aux agriculteurs et l’opposition à la construction d’éoliennes, ces "ventilateurs" coupables de défigurer le paysage et de faire fuir les touristes. "Refaire les moulins à vents en 2021, c’est une énergie du passé qui n’ouvre aucune perspective d’amélioration contrairement au projet d’EPR", affirme le candidat du RN qui envisage, s'il est élu, un moratoire sur tous les projets éoliens en cours.

Conférence de presse donnée par Nicolas Bay, Marine Le Pen et Yves Bonnet, 5ème sur la liste du Rassemblement National en Seine-Maritime.
Conférence de presse donnée par Nicolas Bay, Marine Le Pen et Yves Bonnet, 5ème sur la liste du Rassemblement National en Seine-Maritime. © Emmanuelle Partouche / France Télévisions

Marine Le Pen, comme un air de campagne présidentielle

De son côté, Marine Le Pen semblerait presque déjà en campagne présidentielle. Naturellement, elle ne s'est pas privée de commenter les derniers soubresauts de l’actualité nationale. Après avoir égratigné la politique du gouvernement, elle a critiqué les propos jugés complotistes de Jean-Luc Mélenchon liant terrorisme et élection présidentielle. "Il faut être aveugle et sourd pour ne pas voir qu’il est en pleine dérive", a-t-elle a dit du chef de file des Insoumis.

Si les Français se mobilisent pour les régionales et les départementales, il pourrait y avoir des surprises

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National

Des élections régionales que Marine Le Pen considère en tout cas comme un tremplin pour 2022. "Aujourd'hui, le RN est en capacité de gouverner, pas seulement le pays mais également beaucoup de régions. Je suis même convaincu que si les Français se mobilisent pour les régionales et les départementales, il pourrait y avoir des surprises, alors que les sondages sont déjà flatteurs pour nous".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections rassemblement national marine le pen agriculture économie pays de bray nature parcs et régions naturelles