• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

A 40 ans, le centre commercial de St Sever s'offre un relooking

Après des mois de travaux, la nouvelle galerie de restaurants de Saint Sever a été inauguré ce mardi 4 décembre. / © France 3 Normandie - Véronique Arnould
Après des mois de travaux, la nouvelle galerie de restaurants de Saint Sever a été inauguré ce mardi 4 décembre. / © France 3 Normandie - Véronique Arnould

Il souffle ses 40 ans cette année :  le centre St Sever sort d'un lifting de plusieurs mois. 25 millions de travaux ont permis de le rénover, pour séduire toujours plus de clients, ils sont déjà 9 millions chaque année. Petite galerie de portraits de ceux qui font vivre ces enseignes.

Par Véronique Arnould

Il aura fallu 25 millions d'investissement et plusieurs mois de travaux pour réaménager une nouvelle verrière à St Sever. Lumineux, vaste et aéré, cet espace est le nouveau "food hall", en clair il regroupe l'ensemble des restaurants disponibles pour les salariés du quartier, les clients ou les habitants.
 

Junk food, italuen, indien, breton ... il y a en a pour tous les goûts !


Sur 30 enseignes nouvelles, on compte 11 restaurants. Parmi eux, un mastodonte, le restaurant Vapiano, qui ouvre son 20ème établissement en France. Clair, aéré et lumineux, à l'image du food hall, ce restaurant a embauché pour l'occasion 54 salariés. Parmi eux, Tattiana,  30 ans.
Tattiana, 30 ans, est une nouvelle salariée en CDI chez Vapiano. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie
Tattiana, 30 ans, est une nouvelle salariée en CDI chez Vapiano. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie

Depuis un an, je suis à la recherche d'un emploi, j'ai eu plusieurs contrats, mais cette fois-ci, c'est un CDI. C'est une chance, en plus c'est un nouveau départ dans un restaurant moderne et tout neuf. Oui, je suis vraiment contente ! Tattiana, maman d'un enfant.

C'est un couple qui a monté le restaurant Casari, spécialisé dans les bons petits plats sénégalais. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie
C'est un couple qui a monté le restaurant Casari, spécialisé dans les bons petits plats sénégalais. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie

C'est une évolution énorme pour notre restaurant. On part d'un tout petit magasin de la rive droite, et surtout une idée sans argent. On a été épaulé par NFactory pour monter cette enseigne ici à St Sever. C'est un lieu super passant, on propose quelques plats de base pour servir rapidement les clients. Larissa et Alex : Co-gérants de l'enseigne Casari

Belifi, 30 ans, cliente de st Sever / © Véronique Arnould - France 3 Normandie
Belifi, 30 ans, cliente de st Sever / © Véronique Arnould - France 3 Normandie

On ne reconnaît plus St Sever, c'est plus classe. Avant, ça faisait plus ghetto, maintenant ça ressemble plus aux Docks, ça devrait changer l'image du centre commercial. Et je suis trop contente de trouver un bon petit plat de mon ethnie. Belifi, 30 ans.
 

Une inauguration haute en couleurs

Gauthier Hardouin, 34 ans, est le directeur du centre commercial de St Sever. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie
Gauthier Hardouin, 34 ans, est le directeur du centre commercial de St Sever. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie

Comme toute inauguration, il y a eu quelques derniers préparatifs tard hier soir, mais tout se passe bien. L'objectif c'est de pouvoir accueillir un public familial. Avec un pôle de commerces, de restaurants et de loisirs, nous pensons être attractifs. C'est déjà hyper appréciable de voir les restaurants remplis dès ce premier jour. On a associé des artistes locaux mais aussi des restaurateurs du coin. Pour embellir tout le centre, une nouvelle phase de travaux va démarrer en avril prochain. Gauthier Hardouin, Directeur du centre commercial St Sever.

Des jeux de rôle virtuels

Pour le pôle Loisirs, une nouvelle enseigne normande a posé tous ses jeux à St Sever. Cahem, c'est son nom, existe déjà à Caen : il s'agit de jeux virtuels et d'escape game. Il faut compter de 5 euros la partie à 25 euros pour les escapes games virtuels. Avec cette enseigne, le centre commercial espère attirer un public familial.
Elise, 31 ans, a testé le jeu de rôle viturel. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie
Elise, 31 ans, a testé le jeu de rôle viturel. / © Véronique Arnould - France 3 Normandie

J'étais dans un château, avec les 4 autres joueurs. On se déplaçait dans un donjon, entourés de zombies et de monstres. Il fallait s'entraider pour trouver les bonnes issues. On se voit les uns les autres dans le château, donc c'est un travail d'équipe. A un moment, j'étais perdue, c'était tout noir, ils m'ont aidé à trouver un flambeau pour m'y retrouver. C'est impressionnant, on ne sait pas où on est, par contre il ne faut pas avoir le mal de mer ! Elise, joueuse pour la première fois.

VIDEO / 14 mois de travaux résumés en 2 minutes ( images fournies par le centre commercial de Saint-Sever)

Sur le même sujet

blocage du lycée d'Avranches

Les + Lus