L'abbatiale Saint-Ouen à Rouen ferme temporairement pour des raisons de sécurité

Des détériorations de l'édifice représentent un danger pour les visiteurs. La mairie en partenariat avec l'Etat va lancer prochainement des travaux de rénovation. 

La mairie de Rouen a annoncé le 26 octobre la fermeture temporaire de l'abbatiale Saint-Ouen en raison de risques de chutes de pierres.
La mairie de Rouen a annoncé le 26 octobre la fermeture temporaire de l'abbatiale Saint-Ouen en raison de risques de chutes de pierres. © Stéphane L'hôte
Le public n'admirera plus ses 80 vitraux d'origine. L'abbatiale de Saint-Ouen dans le quartier de l'hôtel de ville de Rouen va fermer temporairement afin de subir d’importants travaux de rénovation, a annoncé la mairie lundi 26 octobre 2020.

Des risques de chutes de pierres 

Selon un communiqué publié par la mairie, "des récentes études effectuées sur le site par l’architecte en chef des Monuments historiques ont en effet permis de découvrir des détériorations de l'édifice pouvant entraîner des chutes de pierres à l'intérieur de la nef et menacer la sécurité des visiteurs du lieu".
L'abbatiale Saint-Ouen vue depuis le sommet de l'Orgue. L'édifice représente l'un des rares exemples du gothique rayonnant.
L'abbatiale Saint-Ouen vue depuis le sommet de l'Orgue. L'édifice représente l'un des rares exemples du gothique rayonnant. © Stéphane L'hôte
Depuis plusieurs années déjà, un périmètre de sécurité avait été mis en place près de l'édifice fondé vers 750 en raison de risques de chutes de pierres.

Des travaux de rénovation lancés prochainement 

La mairie de Rouen en partenariat avec l'Etat va lancer prochainement des travaux de rénovation. La charpente de l'abbatiale est l'une des dernières conçues en France sur le même modèle que celle de la cathédrale de Notre-Dame de Paris. 

En attendant d'arpenter de nouveau l'un des anciens plus puissants monastères bénédictins de Normandie, le public pourra toujours visiter la Cathédrale de Rouen et l'église Saint-Maclou. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
travaux publics économie