• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'ancien cheminot communiste Roland Leroy raconte ses années de résistant autour de Rouen

© Roland Leroy - © France 3 Normandie
© Roland Leroy - © France 3 Normandie

Roland Leroy a débuté très jeune sa carrière aux chemins de fer. En 1941, à 15 ans, il est entré dans la résistance avec d'autres collègues cheminots. Originaire de St-Aubin les Elbeuf, le jeune communiste a participé à des sabotages de train et des éliminations de soldats nazis.

Par Danilo Commodi

Dès 1940, Rouen est bombardée et occupée par les nazis. L'Etat français, aux ordres de Vichy, prend les commandes de la vie locale. La résistance s'organise petit à petit, particulièrement chez les cheminots. Roland Leroy est l'un d'entre eux.
En 1941, il a 15 ans. Ses convictions communistes le poussent à passer à l'action. Il commence par désorienter les wagons et les marchandises, puis participe à des sabotages et des déraillements.

Aujourd'hui, c'est l'un de derniers résistants à pouvoir encore témoigner de ces années troubles et clandestines. Il a 92 ans et vit tranquillement près de Montpellier. Il s'est confié à Laurent Beaumel, Nicolas Chatail.
Reportage de Danilo Commodi, Cécile Garzena, Franck Lefevre avec des archives de Gaumont et Pathé.
 
le résistant communiste Roland Leroy

Sur le même sujet

Témoignage d'un gilet jaune

Les + Lus