Cet article date de plus de 3 ans

Une ancienne poste mise en vente sur Internet par la ville de Rouen

Dans une annonce publiée sur un site spécialisé, il est précisé qu'il s'agit d'un "local commercial"
© Photo : Agorastore
Publiée dès les premiers jours de l'année 2018, une annonce du site "Agorastore" présente un bien immobilier à vendre : une ancienne agence postale d'un quartier des Hauts de Rouen situé non loin de Bihorel, situé dans le centre commercial "Val Grieu".

Ce n'est pas la première fois que des collectivités normandes mettent en vente des biens communaux ou départementaux  sur Internet. On se souvient, en 2017, du cas de  l'ancienne école de formation des maîtres d'Evreux.

► Lire nos articles publiés à l'époque :

En 2018, poursuivant sa politique d'économies et de maîtrises des dépenses, la ville de Rouen met en vente de nombreux biens. C'est le cas de l'ancienne agence postale de la  rue Albert Dupuis. Un local commercial d'une surface de 80m2.

Selon les rédacteurs de l'annonce, "mettre en ligne ce bien permettra à la collectivité de faire preuve de transparence et de gagner du temps pour la gestion de la vente : Agorastore s’occupe de la mise en ligne des produits, de leur affichage et de la conclusion de la vente.

Les acheteurs potentiels pourront commencer à enchérir depuis le 2 janvier et auront jusqu’au 25 janvier pour acquérir ce local commercial lancé à 39 240 euros. Il y a une condition sine qua non pour pouvoir participer à la vente : contacter Agorastore et convenir d’un rendez-vous."


© Photo : Agorastore
© Photo : Agorastore
© Photo : Agorastore

Spécialisée dans la vente de biens publics
Créée en 2005, Agorastore, plateforme numérique de vente aux enchères  accompagne les collectivités dans la mise en vente et dans la gestion de leur patrimoine immobilier.

L’entreprise compte 1 500 collectivités vendeuses, plus de 450 000 visiteurs par mois et une base de plus de 100 000 enchérisseurs. Elle enregistre une croissance de plus de 100% pour l’immobilier et totalise un volume de ventes global égal à 40 millions d'euros, soit plus de 50 biens vendus lors de l'année 2017.

Agorastore a été, fin 2017, au centre d'une polémique au sein du conseil municipal de Rouen. L'opposition contestant la mise en vente, sur ce site, des anciens lustres du Théâtre des Arts.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite sorties et loisirs internet immobilier économie