• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Bientôt moins de voitures dans le centre-ville de Rouen

© France 3 Normandie /Stéphane L'Hote
© France 3 Normandie /Stéphane L'Hote

Le taux de pollution atmosphérique s’est stabilisé dans l’agglomération rouennaise mais il reste trop élevé et ne baisse pas. 110 décès prématurés par an seraient liés à cette pollution de l’air.

Par FP/MR

Par exemple sur les quais de Rouen, on relève un taux de pollution au dioxyde d’azote de 50 µg NO2/M3/an alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconisent un seuil maximale de 40 µg NO2/M3/an :
© France 3 Normandie
© France 3 Normandie


Pour lutter contre ce phénomène la Metropole Rouen Normandie souhaite réduire le nombre de véhicules polluants dans le centre-ville de la capitale normande.

Frédéric Sanchez, président de la Metropole Rouen Normandie

En clair ca veut dire que certains véhicules polluants seront interdits. On souhaite commencer par les véhicules de livraison dans l’intra boulevards rive gauche et rive droite. A l’horizon de janvier 2021, une première mesure consistera à réserver l’accès à l’intra boulevards aux véhicules les moins polluants.


A l'occasion de l'inauguration d'un bus à deux étages en septembre 2019, Frédéric Sanchez évoquait plus largement la mobilité du futur à Rouen 

Je ne suis pas pour les mesures coercitives, je ne veux pas taxer les voitures je suis pour un pays de liberté, nos villes ont été construites pour la voiture,il faut dorénavant trouver un équilibre avec les piétons, les cyclistes et les transports en commun. Il faut que les habitants de la Métropole aient un choix.

 
VIDEO : prévoir la mobilité de demain à Rouen
 

De nouveaux parkings relais devraient être mis en place. La Métropole souhaite faire de Rouen une ville à faible émission.
Guillaume Grima, Responsable association "Effet de Serre Toi-Même" n’est pas convaincu par ces mesures

Malheureusement les réponses apportées sont à l’état du discours, il faut passer aux actes et sur les actes on ne voit pas grand-chose voire des projets contradictoires comme par exemple les deux autoroutes à l’Est de Rouen qui vont augmenter le trafic et donc de la pollution atmosphérique sur l’ensemble de la Métropole


L'état des lieux de la pollution atmosphérique dans la Métropole rouennaise par François Pesquet et Stéphane L'Hote
 
Bientôt moins de voitures dans le centre-ville de Rouen

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus