“Choqués et victimes” : les salariés de Lubrizol s'expriment une semaine après l'incendie de leur usine

© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Dans un communiqué de presse publié le 4 octobre 2019, l'intersyndicale Lubrizol Rouen exprime le ressenti des salariés
 

Par Richard Plumet

Ils se disent choqués. Ils expriment un sentiment d'injustice et disent craindre pour leur emploi et leur avenir. Voici leur texte reçu ce vendredi en fin d'après-midi :

► Retrouvez toute l'actu "Lubrizol" en un clic avec tous nos derniers articles


 Communiqué de presse intersyndical de Lubrizol Rouen
Le 04 octobre 2019

"Nous, représentants des salariés de Lubrizol Rouen, avons décidé solidairement de nous concentrer sur l’accompagnement des salariés de notre entreprise plutôt que de communiquer avec les médias. Ceci explique notre silence jusqu’à ce jour.

Nous sommes soulagés qu’il n’y ait eu aucune victime. Nous félicitons l’action de nos collègues et de l’ensemble des intervenants (pompiers, forces de l’ordre, confrères…) qui ont réussi à contenir l’incendie aux zones de stockage et à sauver notre outil industriel."
VIDEO : l'interview 3 jours après la publication du communiqué, du secrétaire du CSE de Lubrizol


"Nous remercions l’ensemble des acteurs économiques de la région, partenaires, clients, fournisseurs et confrères de leurs nombreux soutiens et de leurs propositions d’assistance.

Nous sommes fiers de la mobilisation de nos collègues dans la gestion de cette crise 24 heures sur 24 depuis le début de l’incendie.

Néanmoins, nous, salariés de Lubrizol, sommes choqués par cet incendie et les extrapolations médiatiques qui en sont faites. Nous sommes victimes en tant que salariés mais également en tant qu’habitants. Nous partageons les craintes sanitaires et environnementales de la population. Tout comme l’ensemble de la population, nous sommes impatients de connaître les résultats de l’enquête judiciaire en cours afin de clarifier les responsabilités.

 Au regard des échanges avec nos collègues qui sont intervenus cette nuit-là, nous n’arrivons pas à nous expliquer le départ de cet incendie. Les moyens mis en oeuvre, les contrôles réguliers des autorités, la formation et l’implication permanente des salariés sur le terrain démontrent que la sécurité est un pilier de notre culture d’entreprise. De ce fait, nous ressentons un fort sentiment d’injustice.

Toutes les organisations syndicales du site se sont mises d’accord afin de faire appel à une expertise indépendante pour évaluer l’impact de cet incendie sur la santé des salariés et des sous-traitants travaillant sur le site.

Nous avons initié des points quotidiens avec la direction afin de remonter nos exigences et s’assurer de leur prise en compte.

Dans les jours et semaines à venir, nous allons continuer à nous focaliser sur notre mission auprès des salariés de manière à les accompagner dans cette épreuve difficile.

Nous, représentants des organisations syndicales du site de Rouen, avec le soutien de nos sections de l’établissement de Lubrizol Oudalle, allons continuer à nous battre pour défendre nos emplois afin d’assurer l’avenir de nos familles."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

lncendie Lubrizol : les syndicats de policiers reçus par le préfet de Normandie

Les + Lus