• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Clients apeurés, gaz lacrymo et vols : les commerçants ambulants de Rouen victimes des manifs du samedi

L'étal d'un commerçant non sédentaire dans une rue piétonne de Rouen , le long du palais de justice / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Olivier Flavien
L'étal d'un commerçant non sédentaire dans une rue piétonne de Rouen , le long du palais de justice / © France 3 Normandie / Image extraite de la vidéo du JRI Olivier Flavien

Sur le marché de la place Saint-Marc ou dans les rues piétonnes de Rouen, comme dans les boutiques, les commerçants non sédentaires enregistrent une baisse de leur chiffre d'affaires
 

Par Richard Plumet

A la veille du 20e samedi consécutif de mobilisation des "gilets jaunes" une équipe de la rédaction de France 3 Normandie est allée à la rencontre des commerçants ambulants qui ont l'habitude de monter un étal à Rouen.

Pour ceux qui "font" le marché de la place Saint-Marc, les défilés des manifestants a pour conséquence de faire fuir les clients. Accès bloqués, bus déviés : faire ses courses au marché à Rouen le samedi est en effet devenu compliqué.

C'est le samedi après-midi, lors des affrontements entre manifestants et forces de l'ordre, quand se construisent des barricades, que des poubelles et des planches sont incendiées, que l'air est rendu irrespirable par les gaz lacrymogènes et que des casseurs brisent des vitrines, que la situation est, chaque semaine, encore plus difficilement vécue par les commerçants non sédentaires. Surtout pour ceux installés dans les rues piétonnes, comme près du palais de justice.

Et alors que les clients fuient, certains manifestants n'hésitent pas à commettre des vols sur les étalages :

On a  beaucoup d'objets, on fait attention. Bon, une série d'assiettes : ils vont pas nous voler une assiette, mais ils vont voler un chapelet, ils vont voler un mouchoir, ce genre de choses…  Mais c'est pas dans l'esprit de voler.  Je dirais que c'est un peu l'esprit de mal faire ou bah voilà je me vais me servir en passant, pourquoi pas…

 
Rouen : pénalisés par les manifs des "gilets jaunes"
VIDEO : le reportage de Stéphane Gérain et Olivier Flavien (montage : Stéphanie Letournel)

Un périmètre interdit 

30 mars, comme samedi dernier, la préfecture de Seine-Maritime a interdit les manifestations dans l'hyper-centre de Rouen, dans un périmètre allant de l'hôtel de ville à la rue de Fontenelle et incluant la place du Vieux-Marché, la rue Jeanne d'Arc et la rue Lecanuet.  
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Manger Bio et local, c'est l'idéal

Les + Lus