Un convoyeur de fonds interpellé à Bihorel, près de Rouen

La BRI (Brigade de recherche et d'intervention) a arrêté un convoyeur de fonds à Bihorel près de Rouen, vendredi 20 décembre 2019. De source judiciaire, il aurait proféré des menaces de mort à plusieurs reprises.
 

© Félix BOLLEZ / France Télévisions
Un convoyeur de fonds, salarié de l'entreprise de sécurité et de protection Brink’s, a été arrêté vendredi 20 décembre 2019 par les services de la BRI (Brigade de recherche et d'intervention). Il a été interpellé au centre-fort de Bihorel, près de Rouen, alors qu'il revenait de sa tournée matinale.

D’après la communication de l’entreprise basée à Paris, il était en train d'effectuer une « tournée classique », avec deux de ses collègues, lorsque son comportement a changé.

Au volant du véhicule, l’homme a eu des propos "déplacés", d'après la Brink's, à l’encontre d’un de ses coéquipiers. "Il l'a menacé", informe encore la communication de l'entreprise. Dans le cadre de leur travail, ses salariés sont armés. Par souci de sécurité, l'alerte a été donnée et les hommes de la BRI sont intervenus dès que possible. 

L'homme a donc été arrêté lors de son retour au centre-fort.

Il est actuellement en garde à vue et entendu dans les locaux de la police de Rouen. Des investigations sont menées par les services de la police judiciaire pour déterminer le type de menaces qu’il a proférées. L'ensemble des services est mobilisé sur cette affaire. Pour l'instant, "aucun élément de radicalisation n'apparait en l'état", affirme une source judiciaire. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice