Covid-19 : une pétition pour demander la reprise du sport amateur

Jason Lorcher, ancien hockeyeur de haut niveau à Rouen, et Jonathan Zwikel, ancien international de hockey ayant porté les couleurs des Dragons, interpellent la ministre des Sports en lançant une pétition sur internet. Ils demandent la reprise du sport amateur mis à mal par la crise sanitaire.

Groupe Facebook Les Sportifs en détresse
Groupe Facebook Les Sportifs en détresse © Les Sportifs en détresse

"Nous sommes les milliers de basketteurs, volleyeurs, footballeurs, hockeyeurs, handballeurs, boxeurs, judokas, lutteurs, skieurs, haltérophiles, baseballeurs, gymnastes, nageurs, rugbymans, entraineurs et préparateurs physiques, adhérents de clubs de sport et box de crossfit... nous sommes le sport Français, en détresse et en souffrance." 

C'est en ces termes que Jason Lorcher et Jonathan Zwikel se présentent. Leur pétition adressée à la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu a été lancée le 26 janvier dernier pour demander "une reprise du sport amateur de façon responsable"

(Reportage : Stéphane Gérain / Bruno Belamri. Montage : Juliette Bondil)

Covid-19 : une pétition pour demander la reprise du sport amateur

"Nous voulons que la ministre joue son rôle de défendre tous les pratiquants de sport en France. Nous allons essayer de faire bouger les lignes" réaffirme Jason Lorcher.

Le sport amateur en berne

Initialement prévue pour le 20 janvier, la réouverture des salles de sport a été une nouvelle fois reportée. La pratique sportive en intérieur pour les adultes est toujours interdite.

Depuis le 16 janvier, le sport en intérieur est également interdit pour les mineurs, ce qui concerne les enfants qui jouent en club mais aussi les cours d'EPS à l'école.

Partout en France, seul le sport individuel et en plein air est autorisé.

Seul espoir pour les sportifs amateurs : le développement d'un masque sportif, protecteur contre le coronavirus et suffisamment léger pour permettre à celui qui le porte de respirer tout en faisant du sport. 

Les Sportifs en détresse sur Facebook

En attendant, Jason Larcher et Jonathan Zwikel ont décidé de se mobiliser pour soutenir les "17 Millions de licenciés et 35 Millions de pratiquants dont 6 millions d'adhérents aux salles de sport".

Outre la pétition, ils ont créé un groupe Les Sportifs en détresse sur les réseaux sociaux. Une façon de rappeler que "le sport n'est pas un problème, il est une solution et un besoin vital."

L'ancien joueur des Dragons a même publié une vidéo tournée dans la patinoire de Marseille, son club actuel.

Je suis triste, je suis désespéré parce que je suis à la fois un dirigeant de club mais aussi un ancien sportif de haut niveau. Avant tout ça, je suis un enfant qui a eu la chance de se construire en tant qu’homme, de construire ses amitiés et ses valeurs au travers du sport. Toute cette crise a pour conséquence que nos enfants vont être encore séparés de leur pratique. C’est un désastre pour eux et pour nous en tant qu’association. On perd notre raison d’être.

Jonathan Zwikel

Vidéo de Jonathan Zwikel

Un enjeu économique

Au-delà du bien-être de tous les sportifs amateurs, Jason Lorcher et Jonathan Zwikel entendent aussi relayer le combat de tous les acteurs de ce secteur : salles de sport, clubs et associations.

Sans compter la question de la formation des athlètes de demain. "On nous parle des Jeux Olympiques de Paris en 2024. On est très content de les avoir mais qu'est-ce qu'on est en train de préparer pour demain si les jeunes sont privés de sport pendant 2 ans" martèle Jonathan Zwikel.

A ce jour, la pétition a recueilli plus de 10 500 signatures.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport covid-19 santé société confinement