Des décharges sauvages dans les forêts de l'agglomération de Rouen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet

C'est le cas à Montigny, en lisière, mais aussi au cœur de la forêt de Roumare, où le maire est en colère
 

La forêt domaniale de Roumare s'étend au sommet d'un méandre de la Seine entre Rouen et Duclair. En haut de la côte de Canteleu, on aperçoit les premiers arbres d'un des poumons verts de l'agglomération rouennaise et de ses usines.

Située en pleine forêt, entre La Vaupalière et Saint-Martin de Boscherville, la commune de Montigny est confrontée à un problème d'environnement qui prend de l'ampleur : les décharges sauvages.



Les dépôts d'ordures se multiplient et coûtent de plus en plus cher aux finances de la commune qui gère 559 hectares de la forêt.

D'où le ras le bol du maire :

Les gens trouvent le moyen de rentrer en forêt, de faire l'effort de rentrer en forêt, c'est même pas les abords forestiers, pour aller jeter du matériel. On se demande vraiment l'intérêt de ce genre de choses !

La forêt devient une déchetterie !

Regardez : on est déjà intervenu ici la semaine dernière pour du mobilier, et là ce nouveau dépôt va encore coûter très cher à la commune. Et on est obligé, car si on laisse un dépôt, automatiquement, d'autres dépôts viennent se greffer dessus ! 


-Christian Poissant, maire de Montigny

 
VIDEO : le reportage de Béatrice Rabelle et Olivier Flavien (montage : Lucie Courbe)



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité