• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

DIAPORAMA - Au Mesnil-sous-Jumièges, le manoir d'Agnès Sorel

© Sylvie Callier
© Sylvie Callier

Le manoir de la vigne, surnommé manoir d'Agnès Sorel, est restauré patiemment depuis une vingtaine d'années par un particulier. A partir du 15 juillet, le public pourra y entrer et voir une exposition sur l'école au moyen-âge

Par Sylvie Callier


C'est une grande maison qui se détache dans le beau paysage des boucles de la Seine.  Pierre blanche de Caumont, lignes épurées. Le manoir est un témoignage du moyen-âge. (XIVe siècle)

C'était une dépendance de l'abbaye de Jumièges, appelé "manoir de la vigne". Le moines cultivaient le raisin. Il est aujourd'hui souvent nommé manoir d'Agnès Sorel.

La maitresse adorée de Charles VII y mourut en pleine jeunesse en février 1450, un empoisonnement au mercure, qui demeure mystérieux. 

Cette maison inhabitée depuis des siècles menaçait ruine. Un amoureux du patrimoine la restaure depuis 1993. Cet été, à partir du 15 juillet, vous pourrez voir l'avancée de ce chantier patrimonial et une exposition sur l'école au moyen-âge.

© Sylvie Callier
© Sylvie Callier
© Sylvie Callier
© Sylvie Callier

 

© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier
© S. Callier

Reportage de Sylvie Callier et Ludivine Aurelle

Interview de Marc Laurent, propriétaire du manoir de la vigne

Le Mesnil-sous-Jumièges : au manoir d'Agnès Sorel

 

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus