Economie en Normandie : le web ne fait pas tout

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Moiroud-Musillo

Que ce soit dans le domaine de la maroquinerie et de la bagagerie ou de la vente de voiture d'occasion, des entreprises rouennaises ont bien compris qu'internet n'était pas la solution miracle pour développer leur activité. C'est le thème de ce numéro de NormandiEco

Lorsqu'il a créé l'entreprise Paul Marius, Florent Poiriet misait sur le tout internet pour vendre ses sacs et bagages vintages. Durant les deux premières années d'existence de sa société, il a pu accumuler des capitaux grâce au web. Mais en 2013, lorsqu'il a ouvert son showroom au cœur de Rouen, il a découvert le potentiel énorme de la vente en magasin. Aujourd'hui les ventes physiques sont largement majoritaires par rapport au commerce en ligne. Il a déjà ouvert 11 boutiques et leur nombre doit doubler d'ici fin 2017 :
durée de la vidéo: 04 min 36
En économie, internet ne fait pas tout ©France 3 Normandie
(avec les interviews de :
  • Florent Poirier, dirigeant de la société
  • Arnaud Dorival, directeur de l'agence)
La toute nouvelle agence de Jevendsvotreauto.com surfe sur un autre phénomène : le manque de sécurité dans les ventes de voitures entre particuliers. La chaine de 12 magasins a son propre site de petites annonces auto. Elle est également présente sur les grands réseaux français d'annonces sur internet.
Elle joue le rôle d'intermédiaire entre le vendeur et l'acheteur. L'agence effectue toutes les démarches nécessaires à la vente et contrôle le véhicule. Elle appose ensuite une garantie, rassurante pour l'acheteur potentiel :
durée de la vidéo: 02 min 01
Tourville-la-Rivière (Seine-Maritime) : sécuriser les ventes de voitures entre particuliers ©France 3 Normandie