Cet article date de plus de 4 ans

A Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime), les pieuvres électriques comme relais de croissance

Près du Havre, le groupe d'électricité Estuaire a connu une belle croissance grâce à son entreprise spécialisée dans les pieuvres électriques. Une bonne idée à découvrir dans NormandiEco.
Un corps central d'où sortent ce qui peut ressembler à des bras, il n'en fallait pas moins pour nommer cet ensemble "pieuvre".
Un corps central d'où sortent ce qui peut ressembler à des bras, il n'en fallait pas moins pour nommer cet ensemble "pieuvre". © Marc Moiroud-Musillo / France 3 Normandie
C'est ce que l'on appelle une bonne idée : industrialiser un processus artisanal et le vendre à ses concurrents. L'histoire de Pieuvre de l'Estuaire a démarré en 2010. La société d'électricité générale Estuaire fabriquait des réseaux de pré-câblage (ou pieuvre) pour ses propres besoins, au coup par coup. Le dirigeant de la société a imaginé structurer cette activité au sein d'une nouvelle structure et diffuser les pieuvres produites auprès des électriciens.

Le produit a très vite rencontré le succès. Aujourd'hui, Pieuvre de l'Estuaire représente un tiers du chiffre d'affaires du groupe. Il s'élève pour l'année 2016 à 7,5 millions d'euros.

Les pieuvres sont réalisées sur mesure après commande des clients :
durée de la vidéo: 02 min 58
Près du Havre, une entreprise développe son activité grâce aux pieuvres électriques ©France 3 Normandie
L'avenir des pieuvres électriques passe par la domotisation. L'entrée en masse de l'électronique et l'automatisation dans nos maisons devrait permettre à l'entreprise de Gonfreville-l'Orcher (Seine-Maritime) de proposer des solutions techniques à plus forte valeur ajoutée, un élément qui a son importance dans un marché où chaque centime compte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine économie industrie technologies innovation sorties et loisirs