Épidémie de grippe : le point en Normandie

© Illustration
© Illustration

La Normandie reste la troisième région la plus touchée en France. Le personnel hospitalier appelle, dans la mesure du possible, les malades à d'abord consulter leur médecin traitant avant de se déplacer aux urgences. 

Par Maxime Fourrier avec l'AFP

Alors que la grippe continue de toucher la Normandie, Santé Publique France indique qu'elle reste "d'intensité modérée". La région reste tout de même en phase épidémique selon le bulletin de l'INSERM publié ce jeudi 4 janvier 2018. La Normandie reste la troisième région la plus touchée en France avec 593 nouveau cas pour 100.000 habitants la semaine dernière.

Dans la semaine du 25 au 31 décembre 2017, l'agence sanitaire a recensé près de 11.500 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal, une progression de plus de 80% par rapport à la semaine précédente au niveau national. 
Les consultations médicales montrent 527 cas pour 100.000 habitants, chiffre "en forte augmentation" par rapport aux 349 cas estimés une semaine auparavant.

Dans ce cadre, le CHU de Rouen a déclenché son plan « Hôpital en tension » :

- 35 lits supplémentaires ont été installés temporairement dans les différents services du CHU ;
- une unité transitoire de crise de 10 lits a été ouverte avec du personnel dédié ;
- des capacités en lits de chirurgie ont été transformées en lits de médecine, et les spécialistes médicaux se déplacent au chevet des patients ;
- des renforts de personnels sont réalisés, plus particulièrement dans les unités d’Urgences.

Le personnel hospitalier appelle à " privilégier dans la mesure du possible, les consultations auprès de leur médecin traitant ou d’appeler la régulation médicale au 116 117 avant de se rendre aux Urgences.

CARTE : activité épidémique de la grippe, semaine du 25 au 31 décembre 2017

© Réseau Sentinelle
© Réseau Sentinelle



A lire aussi

Sur le même sujet

Esprit créateur(s), une expo à Bayeux et Lisieux où se mêlent religion et haute couture

Les + Lus