• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Hélios Azoulay puise dans l'oeuvre de Viktor Ullmann pour rendre hommage à Jeanne d'Arc

"Sauvée des cendres" Helios Azoulay & l'Ensemble de Musique Incidentale. / © Hélios Azoulay
"Sauvée des cendres" Helios Azoulay & l'Ensemble de Musique Incidentale. / © Hélios Azoulay

Le musicien et compositeur Hélios Azoulay a terminé la création de Viktor Ullmann, mort à Auschwitz. Il avait commencé un opéra sur Jeanne d'Arc.

Par Mathilde Riou

Hélios Azoulay, musicien et compositeur passionné réhabilite des créations musicales faites par des déportés de la Seconde guerre mondiale. Après son oeuvre "L'enfer aussi a son orchestre", l'artiste s'intéresse à un début d'opéra composé par Viktor Ullmann consacré à Jeanne d'Arc mettant en scène les moments les plus célèbres de la vie de la Pucelle jusqu'à sa mort sur le bûcher à Rouen le 30 mai 1431. Sa création s'appelle "Sauvée des cendres".
Helios Azoulay puise dans l'oeuvre de Viktor Ulman pour rendre hommage à Jeanne d'Arc

Le compositeur Viktor Ullmann meurt à Auschwitz en octobre 1944. Il était auparavant prisonnier dans le camp de Terezin à 60 km de Prague. C'est dans l'horreur de ce camp que l'oeuvre sur Jeanne d'Arc a vu le jour. Se sachant condamné, il l'a ensuite placée dans une valise laissée à Terezin pour que son oeuvre lui survive. Hélios Azoulay dans son travail d'archéologue musical, a retrouvé les partitions dans des archives conservées en Suisse. S'en est suivi tout un travail de continuité de l'oeuvre d'Ullmann. Il a d'abord édité ce "texte magnifique totalement inédit" dans son livre, coécrit avec Pierre-Emmanuel Dauzat : L’enfer aussi a son orchestre.
 

Viktor Ullmann a écrit deux actes en vers rimés sur la vie de Jeanne d'Arc, il a laissé un fragment de prélude sur cette oeuvre. Hélios Azoulay

Cette oeuvre n'avait donc pas de fin, ce silence était à combler pour Helios Azoulay qui a voulu terminer l'oeuvre avec le "matériel" de Viktor Ullmann

comme si je pouvais puiser dans son réservoir qui allait m'appartenir.

Helios Azoulay a ouvert un appel à contribution sur internet, son projet a connu un succès au-delà de ses espérances.

C'est ainsi que le CD "Sauvée des cendres" a vu le jour. Le musicien a travaillé en collaboration avec une professeure du collège-lycée Jean-Baptiste de la Salle à Rouen. Un concert sera donné le vendredi 1er mars 2019 à 20h dans la chapelle de l'établissement. Hélios Azoulay accompagnera ensuite 40 élèves en Pologne pour un voyage pédagogique qui passera forcément par le camp d'Auschwitz pour un hommage complémentaire à Viktor Ullmann.
 
 

La musique est conductrice d'émotions

La transmission ne peut se faire que par celui qui est vivant, celui qui est mort n'est pas une pièce de musée. Il faut remettre ses oeuvres là dans le jeu de la vie, (...) ça a renouvelé ma manière de transmettre.

Il faut renouveler les moyens de transmission car les rescapés ne sont plus là, la musique perdure c'est un véritable témoignage à l'heure où la parole peut être si lamentablement contestée, la musique elle est incontestable.

Agir avec beaucoup de rigueur contre l'antisémitisme mais aussi contre toutes les haines

Confiant dans la nouvelle génération, Hélios Azoulay intervient depuis plusieurs années dans les collèges et les lycées de Normandie pour parler de l'antisémitisme :

Les gamins sont preneurs, sont sensibles et intelligents. Les jeunes sont un espoir. Croyez moi si on s'arme de nouvelles armes pédagogiques au sens noble du terme, l'éducation peut être un terrain sur lequel vont refleurir des fleurs qui feront autre chose que d'être malodorantes.
 

Hélios Azoulay nous parle de l'antisémitisme en 2019
Retrouvez ci-dessous le portrait d'Hélios Azoulay fait en 2016 par Jean-Paul Lussault 
Portrait d'Hélios Azoulay, compositeur et musicien

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Basket : la belle soirée de Rouen Métropole

Les + Lus