Hôpital psychiatrique du Rouvray : opération coup de poing des salariés à la mairie de Rouen

© M. Libert
© M. Libert

Ce mardi 15 octobre, des salariés de l'hôpital psychiatrique du Rouvray ont déployé une banderole  sur le fronton de la mairie de Rouen. Ils sont en grève depuis le 19 septembre ddénonçant une situation qui n'a guère évolué un an et demi après les grèves de la faim de soignants en 2018.
 

Par JV

Ils étaient une soixantaine de salariés de l'hôpital psychiatrique du Rouvray à s'être donné rendez-vous devant le square Verdrel à Rouen avant de prendre la direction de l'hôtel-de-ville de Rouen. 
Ils se introduits dans le bâtiment pour déployer deux banderoles sur la façade de la mairie.
 
© M. Libert
© M. Libert

Les salariés dénoncent toujours le manque de moyens et réclament la création d'une unité pour adolescents, demande pourtant accordée il y a 15 mois.

L'interview de Jean-Yves Herment, représentant CFDT Centre Hospitalier du Rouvray réalisée par Myriam Libert et Olivier Flavien :
 


En 2018, après 4 mois de mobilisation, manifestations et 18 jours de grève de la faim, les salariés du centre hospitalier du Rouvray dans l'agglomération rouennaise avaient obtenu en juin la création de nouveaux postes. Un accord de fin de crise que l'intersyndicale dénonce aujourd'hui. Elle a donc lancé le 19 septembre dernier un appel à la grève illimitée.
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus