Les salariés de l'hôpital psychiatrique du Rouvray demandent des comptes

Des salariés dans le couloir de la direction de l'hôpital psychiatrique du Rouvray / © France 3 Normandie
Des salariés dans le couloir de la direction de l'hôpital psychiatrique du Rouvray / © France 3 Normandie

A Sotteville-lès-Rouen, la grève se poursuit à l'hôpital psychaitrique. Bientôt une semaine que le mouvement est reparti un an et demi après les grèves de la faim de soignants en 2018. Ce mardi 24 septembre, la réunion avec la direction a tourné court.

Par Sylvie Callier


Une nouvelle grève face à un nouveau directeur. Le personnel soignant du Rouvray est tenace, et sa spécialité, la psychiatrie, forge les hommes et les femmes. Ce matin dans le couloir de la direction, ils scandaient  "patients en danger, soignants en souffrance !" La grève illimitée a débuté le 19 septembre.

L'intersyndicale demande le respect du protocole d'accord de 2018, soit le recrutement de 30 personnes dans cet hôpital où travaillent 426 personnes (source syndicale). Autre point des revendications, l'ouverture d'une unité pour adolescents. 
 

Je suis persuadé que tous les postes n'y sont pas, la preuve les gens ne sont pas plus nombreux dans les unités
 

Après une semaine de grève à l'hôpital du Rouvray
Reportage de R. Deh et S. Gérain
 
© Raphaël Deh
© Raphaël Deh

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus