Suite à des signalements de fissures sur cinq immeubles Boulevard des Belges le 10 avril dernier à Rouen (Seine-Maritime), la Ville de Rouen avait pris la décision d’évacuer les immeubles concernés. Les habitants ont pu regagner leurs logements.

Mise à jour, vendredi 24 mai 2024. À la suite des signalements de fissures sur plusieurs immeubles boulevard des Belges, des mesures conservatoires préconisés par l'expert ont été mises en place au 41 et 45. Les mesures d'évacuation ont pu être levées et les habitants ont pu regagner leur logement.

Dans un premier temps, les conclusions de l’expert mandaté ont permis de lever les mesures d’évacuation sur deux immeubles (33-35 et 37-39 boulevard des Belges). 

Des évacuations maintenues

Concernant le 41 et le 45 boulevard des Belges, l’évacuation des bâtiments a été maintenue, jusqu’à la réalisation de mesures conservatoires préconisés par l’expert. 

Suite à la visite du 15 mai sur place, il a été constaté que les mesures conservatoires demandés par l’expert avaient été mise en place pour ces deux immeubles. Par conséquent, les mesures d’évacuation ont pu être levées et les habitants ont pu regagner leurs logements.

Près d'un mois après l'évacuation des habitants de cinq immeubles sur le Boulevard des Belges à Rouen, tous les habitants n'ont pas pu regagner leur domicile. 

Mercredi 10 avril, suite à des signalements de fissures sur plusieurs immeubles (5 immeubles situés entre le 37 et le 45 boulevard des Belges), la Ville de Rouen avait pris la décision d’évacuer les immeubles concernés, dans l’attente de la réalisation d’un rapport par un expert mandaté par le Tribunal administratif.

Ce dernier était venu visiter les immeubles le 19 avril dernier. Vendredi 3 mai, l’expert mandaté a pu rendre ses conclusions.

  • Pour deux immeubles (33-35 et 37-39 boulevard des Belges) : au vu des constations de l’expert, la sécurité des bâtiments est pleinement assurée. Les mesures d’évacuation de ces deux immeubles ont donc pu être levées le 29 avril. Les habitants ont pu regagner leur domicile.

  • Pour le 41 boulevard des Belges : L’évacuation du bâtiment est maintenue jusqu’à la réalisation de mesures conservatoires préconisés par l’expert. Les mesures d’évacuation sont donc prolongées jusqu’à la réalisation des travaux demandés : confortement des voutes de la cave et condamnation de l’accès à la cave.

  • Même chose pour le 45 boulevard des Belges : purge de tous les éléments d’enduits de façade déstabilisés et condamnation de l’accès à la cave.

  • Pour le 43 boulevard des Belges : L’évacuation du bâtiment est maintenue, cependant le bâtiment ne présente pas de danger imminent, une procédure ordinaire est donc en cours de signature. Celle-ci préconisera des travaux qui devront être réalisées pour que les occupants puissent réintégrer leurs logements.

Une rupture des canalisations en cause ?

L'été 2023, une grande quantité d'eau avait envahi plusieurs sous-sols suite à une rupture de canalisation. L'équivalent de plusieurs piscines olympiques selon plusieurs habitants. 

L'inondation pourrait avoir déstabilisé le sous-sol et les immeubles. L'un d'eux, au numéro 45, avait déjà auparavant des façades en mauvais état.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité