Incendie de Lubrizol à Rouen : non, le laboratoire SGS ne refuse pas les analyses des particuliers

Capture d'écran du post Facebook largement diffusé mardi 15 octobre 2019. / © Facebook
Capture d'écran du post Facebook largement diffusé mardi 15 octobre 2019. / © Facebook

Un document a été beaucoup partagé sur les réseaux sociaux mardi 15 octobre. Il s'agit d'une photo d'un courriel indiquant que le laboratoire d'analyse de Saint-Etienne-du-Rouvray ne veut plus prendre les analyses des particuliers. Explications.

Par Marc Moiroud-Musillo

La photo est un document retrouvé semble-t-il dans une poubelle. Il indique qu'après une réunion avec le service juridique et le service comptable "il a été décidé de ne plus prendre en charge les échantillons arrivant de particuliers prélevés suite à l'incendie de Lubrizol. Si vous avez reçus des (...) échantillons rentrant dans ce cas, ne pas les accepter". 

Ce document nous a également interpellés. En réponse, la société nous explique que "cet email est une réponse à une demande faite juste avant. Il n’est pas pris dans sa globalité, donc hors contexte".


Le groupe SGS France est spécialisé dans les analyses de produits agricoles et agro-alimentaires, des biens de consommation mais aussi d'échantillon issus de l'environnement... Il réalise également des analyses environnementales et agroalimentaires en situation post-accidentelle comme c'est le cas après l'incendie de Lubrizol. Il ne traite pas les analyses sanguines. 

Bien évidemment, le site de Saint-Etienne-du-Rouvray est régulièrement sollicité depuis le 26 septembre. 

La consigne stipulée dans le mail [qui fait débat NDLR] fait suite à une demande d’analyses sur des prélèvements n’ayant, au préalable, fait l’objet d’aucun devis / étude de faisabilité  / programmation dans les flux d’analyses. Or sans ces étapes, aucun échantillon ne pourra être accepté et sera de fait refusé par les équipes d’accueil ou logistique du laboratoire de Saint-Etienne-du-Rouvray. Qu’il émane d’une entreprise publique, privée ou d’un particulier."
Extrait du communiqué du groupe SGS


Pour rappel, voici la procédure à suivre si vous retrouvez des éléments suspects dans votre jardin par exemple :



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus